Share

J’ai trouvé la solution pour venir au travail décontracté le vendredi !

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Que vous soyez dirigeant, manager, cadre, employé, il faut savoir que le stress au travail peut toucher n’importe qui. C’est un vrai fléau qui impacte négativement la santé des employés mais aussi sur la santé de la société.

Pour le bien de tous (société et employés), l’employeur a le devoir et l’obligation d’assurer, voir même de protéger la santé à la fois physique mais aussi mentale des salariés. Pour ce faire, il existe de nombreuses solutions pour combattre le stress au travail, avoir un environnement de travail agréable, moins stressante. Parmi les solutions qui existent, nous allons vous parler du friday wear.

Connaissez-vous le friday wear, cette mode vestimentaire qui consiste à venir à son travail dans une tenue plus décontractée le vendredi ?

À l’origine du friday wear

Dans la vie professionnelle, le vendredi n’est pas une journée comme les autres. Généralement, le vendredi c’est une journée moins chargée, une journée où l’on peut se détendre un peu plus que d’habitude. Le friday wear ou encore le Casual Day est née au début des années 90 aux Etats-Unis, cette tendance a été lancé par la marque Dockers, spécialisée dans les pantalons, khakis, chinos et accessoires pour hommes.

Cette branche de la maison Levi’s Strauss a demandé à de grosses sociétés américaines que leurs employés puissent se rendre à leur travail dans un style beaucoup plus cool et décontracté un jour par semaine. Ainsi est née l’initiative selon laquelle chaque employé se voit offrir la possibilité de troquer sa chemise et sa cravate contre un polo par exemple le dernier jour de travail de la semaine, soit le vendredi !

Il faut tout de même préciser que cette tendance ne s’applique que dans les environnements de travail avec un code vestimentaire habillé (costume, chemise, cravate obligatoire). Pour certains milieux, c’est friday wear tous les jours.

Une mode vestimentaire à adopter au plus vite

Arrivé le vendredi, vous pouvez donc vous permettre de vous habiller d’une façon beaucoup plus décontractée que les autres jours de la semaine. Cette tradition est très répandue dans les pays anglo-saxons (Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie…) et commence, petit à petit, à se répandre en France. Même si son développement est beaucoup plus lent chez nous.

Laissez donc votre costume, votre chemise et votre cravate dans votre dressing, abandonnez la dernière montre Hamilton que vous vous êtes offert et prenez un jean, un t-shirt et votre paire de baskets préférée. Vous êtes fin prêt pour aller travailler…

Ceux qui jouent le jeu à fond viendront habillé d’un simple pyjama mais attention… Le haut du pyjama doit ressembler le plus possible à une chemise pour conserver un minimum de sérieux. Ce qui, il faut bien le dire, n’est pas une mince affaire quand vous vous retrouvez en pyjama au beau milieu de l’open space dans lequel vous travaillez.

Par contre, il ne faut pas non plus trop prendre vos aises et vous rendre à votre travail en caleçon par exemple. Comme vous vous en doutez, cela serait considéré comme un manque de savoir-vivre et comme un manque de respect envers vos collègues et votre hiérarchie.

Pour conclure, certains trouvent le concept du friday wear très intéressant car il permet aux collaborateurs  de se montrer tels qu’ils sont sans artifice. D’autres sont plus hermétiques à cette idée et ne comprennent pas ce que le friday wear peut apporter à une entreprise, qu’elle soit de taille moyenne ou beaucoup plus grande.

Dans tous les cas, si appliquer le friday wear ou le casual day vous permet d’être un peu plus à l’aise, d’être plus détendu au bureau, pourquoi ne pas l’adopter ?