Share

Les verres progressifs, un choix qui ne doit pas se faire à la légère

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Sachez que le verre progressif constitue le verre le plus difficile à réaliser. Il dispose d’une géométrie très particulière qui lui permet de corriger certains problèmes de vue pouvant lui être associée comme la presbytie, la myopie, l’hypermétropie ou bien l’astigmatisme. Il faut savoir que des verres progressifs disposent des paramètres spécifiques qui permettent de réaliser une parfaite correction de la vision de loin et de près en passant par toutes les distances intermédiaires.

Les verres progressifs, des verres conçus de manière complexe

La fabrication des verres progressifs n’est pas une mince affaire. Des éléments qui permettent d’augmenter ou d’équilibrer la puissance du verre doivent être soigneusement établis. Cette puissance doit être tout doucement et progressivement augmentée, qu’il s’agisse du haut ou du bas des verres. Sachez que le haut des verres progressifs est pratique pour la vision de loin, quant au bas des verres, il sert en principe pour la vision de proximité.

Il faut dire qu’avec la progression des nombreux équipements technologiques utilisés pour la conception des verres progressifs, la transition entre la vision de près et de loin est de plus en plus atténuée. En plus de cela, les zones de déformation dénommées les zones d’aberration sont aussi de plus en plus réduites.

Les verres progressifs, des verres qui nécessitent un temps d’adaptation

Il est vrai que la majorité des gens se plaignent parfois qu’il est difficile de s’adapter aux verres progressifs et que cela provoque des tangages très embêtants. Sachez que ce sont des mauvaises raisons pour retarder votre port de verre progressif. Vaut mieux se mettre au port de ces verres assez rapidement et ne pas attendre si votre vue en a vraiment besoin.

Bien sûr, il existe du temps d’adaptation au port de ces verres. Cependant, il peut exister une certaine variation de cette capacité d’adaptation en fonction de chaque personne, par exemple, il y aura ceux qui s’adapteront au verre juste au bout de deux ou quatre heures ou d’autres qui nécessiteront quelques jours, voir une semaine d’adaptation. Dans tous les cas, l’adaptation est toujours un succès. Il est essentiel de noter que cette adaptation dépend en principe de la qualité des verres. Plus les verres sont de qualité, plus l’adaptation se fera assez vite !

Comme pour le port du verre varilux, le temps pour un particulier de s’adapter à ses lunettes est de moins d’une heure.

Les verres qui requièrent un grand savoir-faire de la part de votre opticien

Vous avez donc décidé de mettre des lunettes de verres progressifs pour soigner vos problèmes de vue ? Sachez que le choix de vos verres progressifs ne doit vraiment pas se faire avec légèreté. Le choix de vos verres doit avant tout se faire par rapport aux choix de votre opticien. Pour des verres de qualité, veillez à contacter un opticien qualifié qui réalise des services minutieux comme la prise de mesure et le centrage des verres progressifs par rapport à la nouvelle monture.

Actuellement, pour les verres de nouvelle génération, l’angle d’inclinaison de vos verres est devenu un des critères qui permettent d’aider à faciliter l’adaptation au port de ces verres. Mais pas seulement, la distance séparant votre œil ainsi que le verre est également pris en compte.