aides sociales

Quelles sont les aides réservées à ceux qui travaillent ?

De nos jours, même si le travail occupe une place centrale dans la vie de nombreuses personnes, il peut arriver aux travailleurs de rencontrer des difficultés financières ou des obstacles qui rendent la situation précaire. C’est pourquoi il existe différentes aides réservées spécifiquement à ceux qui travaillent, afin de les aider à arrondir leurs fins de mois. Découvrez dans cet article 3 aides auxquelles vous pouvez prétendre quand vous travaillez.

La prime d’activité

Depuis le 1er janvier 2016, la prime d’activité est l’un des compléments de revenus destiné à soutenir les travailleurs. Cette aide financière est accordée aux salariés ou indépendants et aux étudiants salariés et apprentis sous réserve de certaines conditions de revenus. La demande et le versement de cette aide sont gérés par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) en fonction de la situation de chaque individu.

Quel est le montant de la prime d’activité ?

Le 1er avril 2023, la prime d’activité a été revalorisées de 1.6%, augmentant son montant forfaitaire de 586,23€ à 595,60€

Puis-je bénéficier de la prime d’activité ?

Pour savoir si vous êtes éligible, le plus simple est de faire une simulation de prime d’activité. En effet, les conditions sont nombreuses et dépendent de votre statut. Voici les principales :

  • Avoir plus de 18 ans.
  • Habiter en France au moins 9 mois dans l’année
  • Exercer une activité professionnelle ou être indemnisé au titre du chômage partiel ou technique.
  • Etre français ou citoyen de l’Espace économique européen ou Suisse ou avoir un titre de séjour depuis 5 ans minimum.
  • Si vous êtes étudiant ou apprenti, vous devez percevoir un revenu mensuel net avant impôt supérieur à 78% du SMIC.

La PreParE

Lorsqu’un enfant arrive dans un foyer, l’une des principales préoccupations des parents concerne le mode de garde après le congé maternité. Le congé parental offre la possibilité de réduire ou d’interrompre son activité professionnelle afin de s’occuper de son enfant de moins de 3 ans. Pendant cette période, il est possible de bénéficier de la Prestation Partagée d’Éducation de l’Enfant, une aide sociale versée par la CAF.

Suis-je éligible à la PreParE ?

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, certaines conditions doivent être respectées :

– Dans le cas d’une naissance, votre enfant doit avoir moins de 3 ans. Ce chiffre s’élève à 20 ans s’il s’agit d’une adoption.

– Au moins l’un des parents doit réduire ou cesser son activité professionnelle. Il peut s’agir du père comme de la mère, voire même des 2 parents en même temps. Cependant, l’allocation ne sera pas cumulée.

– Il est nécessaire d’avoir cotisé suffisamment à l’assurance vieillesse. Les critères de cotisation varient en fonction du nombre d’enfants. Il est d’au moins 8 trimestres au cours des 2 dernières années pour un premier enfant, 4 trimestres au cours des 4 dernières années pour un deuxième enfant et au moins 5 trimestres au cours des 5 dernières années à partir du troisième enfant.

– Vous devez être au sein de votre entreprise depuis 1 an minimum.

Il est bon de noter que les trimestres nécessaires peuvent être justifiés par différents types de revenus. Les revenus d’activité, qu’ils proviennent d’une activité salariée ou d’une activité entrepreneur, sont pris en compte. De plus, les arrêts maladie, les congés maternité indemnisés, les formations rémunérées, l’indemnisation chômage ou encore les versements du complément de libre choix d’activité perçus antérieurement sont également considérés pour justifier des trimestres requis.

Quel est le montant de la PreParE ?

Le montant de la PreParE varie en fonction de l’échelle à laquelle vous cessez votre activité. Quant à la durée, elle dépend du nombre d’enfants à charge.

Il est bon de noter que cette aide peut être majorée. Dans ce cas, vous obtiendrez une allocation plus élevée mais la durée de versement sera inférieure. Pour l’obtenir, vous devez avoir 3 enfants à charge ou plus et l’un des deux parents doit cesser totalement son activité professionnelle.

Dans le cadre d’une cessation totale d’activité, le montant de la PreParE est de 428,71€, ou 700,75€ pour la PreParE majorée.

Pour un temps partiel de 50% maximum, le montant sera de 277,14€.
Pour un temps partiel entre 50% et 80%, ce montant sera de 159,87€.

L’aide MOBILI-PASS

Cette aide est une aide financière à la mobilité professionnelle sous forme de subvention ou de prêt remboursable avec un plafond maximum, en fonction de la zone géographique du site d’arrivée. Il permet de financer certains frais liés à la mobilité.

Qui est éligible ?

Pour y être éligible, vous devez vous assurer que :

– Vous n’avez pas bénéficié de cette aide dans les 2 dernières années

– Il y a au moins 70 km entre les deux destinations

– Le déménagement est dans le cadre d’une activité professionnelle

– Vous êtes pris en charge par une société de relocation.

Quel montant puis-je percevoir ?

– Pour une nouvelle adresse en zone A, A Bis ou B1, le plafond de l’aide est de 3500€
– Pour une nouvelle adresse en zone B2 et C, le plafond de l’aide est de 3000€

Retour en haut