Hypnose régressive : avantages et limites à connaître

L’hypnose régressive est un type de thérapie spécialisé qui implique une formation et une expérience spécifiques. L’un des principaux principes de cette approche est le concept de niveaux de conscience fondamentaux, et c’est pourquoi beaucoup de ceux qui proposent une thérapie de régression ont une formation en psychanalyse. Il est recommandé aux thérapeutes qui souhaitent proposer une thérapie de régression de suivre une formation approfondie sur la pratique de l’hypnothérapie, car lorsque l’hypnose, comme toute autre méthode de traitement, est utilisée sans formation adéquate, elle peut être dangereuse. Mais la question que beaucoup de monde se posent c’est en quoi consiste l’hypnose régressive ? Comment elle peut aider un individu dans sa vie et sa relation avec les autres ? Explication.

Comment l’hypnose régressive peut-elle aider ?

L’hypnose régressive a été utilisée avec succès avec des personnes d’âges et de milieux différents. Un domaine dans lequel certains considèrent que l’hypnose regressive est particulièrement utile est le traitement des traumatismes importants. Les partisans de cette thérapie douce croient qu’un événement traumatique peut souvent avoir un impact continu sur la capacité d’une personne à exprimer ses émotions et à interagir avec d’autres personnes, même si l’individu ne se souvient pas facilement des détails du traumatisme.

L’hypnose régressive peut donc être utile, car elle peut aider une personne à revenir sur un traumatisme afin de comprendre l’impact que ce dernier peut avoir sur ses comportements et ses choix. Outre les points susmentionnés, les experts la régression peut être très efficace lorsque les individus connaissent l’un ou l’autre des cas suivants notamment les peurs ou phobies qui n’ont pas de cause reconnue, les problèmes d’intimité, les problèmes relationnels généraux et les sentiments de culpabilité et de honte qui ne semblent pas avoir d’explication.  L’hypnose régressive est une approche plus courte du traitement : certaines personnes peuvent voir des résultats après seulement une ou deux séances.

Quels peuvent être la limite de l’hypnose régressive ?

La recherche scientifique soutenant l’efficacité de L’hypnose régressive est limitée, et cette approche est quelque peu controversée. Les recherches indiquent que l’hypnose est un facteur important dans le développement de faux souvenirs, et un certain nombre de cas ont été étudiés dans lesquels des personnes ont « découvert », grâce à L’hypnose régressive, des souvenirs d’abus ou d’autres traumatismes qui se sont avérés faux par la suite.

Il est généralement conseillé aux thérapeutes de pratiquer L’hypnose régressive de manière à guider la personne dans le processus de reviviscence à l’aide de questions ouvertes, telles que « Que voyez-vous, entendez-vous ou ressentez-vous ? », plutôt que de guider la personne en lui posant des questions qui peuvent être suggestives ou générer des « souvenirs » d’un événement qui n’a pas eu lieu.

L’hypnose régressive dans les vies antérieures, une approche du traitement dans laquelle la personne demandant de l’aide est encouragée à envisager la possibilité d’une « vie antérieure », s’est avérée avoir un certain bénéfice psychologique dans les cas où la personne en traitement croit en la possibilité de vies antérieures. Cependant, cette méthode est également considérée comme controversée par certains professionnels.

Retour en haut