Share

Les Bobbers et Café racers

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Alors que ces satanés hipsters ne s’étaient pas encore emparer de la moto, on pensait bel et bien que nos machines allaient être épargnées de cette vague de hype qui parcourt aujourd’hui le monde. Illusion bien naïve : la moto est redevenue tendance avec le retour en force des bobbers et des café racers. La situation aurait pu être plus catastrophique, avec des réservoirs ornés d’inscriptions « SWAG » et des motards en chemisette à motif boutonnée jusque sous le menton.

Quoiqu’il en soit, nous profitons de cet article pour vous présenter deux familles de moto qui nous tiennent à cœur, les bobbers et les café racers.

Les Bobbers, une invention américaine

Les deux termes, bobber et café racer, regroupent, finalement des concepts assez similaires.

Dès les années 40-50, des apprentis mécaniciens se mettent à enlever des pièces de leurs motos afin de les rendre plus légères et plus rapides, on parle de bobber. Ces motos ont des cadres qui ressemblent à des Harley Davidson, dans une moindre mesure.

caferacer----

Il s’agit, la plupart du temps, de militaires américains ayant servi en Europe et qui, ayant côtoyé les motos européennes, ont apprécié leurs constructions légères. Dans la voiture, dans la moto et dans la culture, les ricains n’ont jamais opté pour le léger ou le subtil : il y a donc de gros écarts entre les véhicules américains et européens.

C’est assez rageant de penser que des gens assez peu expérimentés pouvaient, à l’époque, faire gagner 30 km/h à une bécane avec deux ou trois bidouilles, tandis que nous, quidam moyen, galérons ne serait-ce que pour trouver et changer une pauvre batterie. Pro tip : vous pouvez en trouver pour pas trop cher chez piles-et-batteries.com et consulter les tutos de chez Oscaro pour la partie technique. Mais bon. Dites que c’est votre grand-père qui vous a appris. C’est plus classe.

Bref, en allégeant leurs motos et en gardant des motorisations similaires, les pilotes américains arrivent à battre des records de vitesse. Il est intéressant de noter que le même phénomène s’est produit, quelques années plus tard, avec les muscles cars américaines : des voitures équipées de moteurs V8, mais allégées et destinées à un jeune public.

caferacer---
Les Café Racers, la continuité naturelle du mouvement

Retour en Europe, et particulièrement en Angleterre. Dans les années 50-60, le développement des routes anglaises et de la culture Rock’n roll s’accompagne de la naissance d’une nouvelle pratique : le café racing. Le concept est relativement simple : il s’agit de parcourir un aller retour entre deux cafés situés le long d’une autoroute, avant qu’une chanson du jukebox se termine. Les motards anglais, croisant les cadres et moteurs des Norton et des Triumph, parviennent à constituer des véhicules légers capable d’atteindre 160 km/h (seuil appelé « the ton ») dans le mépris total des règles de sécurité les plus essentielles.

Il y en aurait beaucoup plus à dire sur ces petites motos légendaires, mais au moins, les bases sont là! Pour les plus curieux d’entre vous, allez-donc faire un tour au Café Racer Festival à Linas-Montlhery, il y a plein de belles choses à y voir.