Quand-puis-je-faire-de-lexercice-après-une-entorse-à-la-cheville

Les chercheurs estiment qu’environ un tiers de toutes les blessures en médecine sportive sont des entorses de la cheville, ce qui en fait la blessure musculo-squelettique la plus fréquente.

En cas d’entorse de la cheville, il est important de veiller à ce qu’elle guérisse correctement si l’on veut éviter les complications à long terme comme l’instabilité chronique de la cheville qui peut entraîner un gonflement, une inflammation et une douleur chroniques.

L’un des moyens d’éviter les complications après une entorse de la cheville est de ne pas reprendre l’exercice trop tôt. 

Voici un guide informatif sur l’exercice après une entorse de la cheville et la prévention de l’instabilité chronique. Voici ce qu’il faut savoir.

Comprendre les entorses de la cheville

La cheville est constituée de trois os principaux maintenus ensemble par des ligaments et des tendons. Ces pièces travaillent ensemble dans l’articulation de la cheville pour vous aider à bouger.

Malheureusement, tout déplacement de cette articulation complexe, même un simple roulement ou une torsion de la cheville, peut entraîner une blessure. Si vous blessez les ligaments, vous souffrez d’une entorse de la cheville.

Il existe trois types d’entorses de la cheville : Le grade I, le grade II et le grade III. Le grade de l’entorse décrit la gravité des lésions des ligaments et l’impact sur la mobilité et la fonction de la cheville.

Si vous suspectez une entorse de la cheville, veillez à faire évaluer votre cheville par des professionnels expérimentés.

L’exercice après une entorse de la cheville

Faire de l’exercice trop tôt après votre blessure ou progresser trop rapidement peut causer davantage de dommages à la cheville, retarder votre rétablissement et entraîner des complications à long terme telles qu’une instabilité chronique.

La meilleure façon de savoir quand vous pouvez commencer à faire de l’exercice après une entorse de la cheville est de rencontrer un podologue qui pourra évaluer la gravité de votre entorse et vous faire des recommandations personnalisées en matière de traitement et d’activité.

En général, la réalisation d’exercices spécifiques de renforcement de la cheville dans le cadre de la rééducation après une entorse est une bonne façon de commencer. Ces exercices de rééducation favorisent la guérison complète de l’entorse et réduisent le risque de nouvelle blessure.

Exercices préliminaires

Encore une fois, n’oubliez pas de consulter votre médecin avant de commencer tout exercice. Au début de la rééducation de l’entorse de la cheville (1 à 7 jours après la blessure), l’objectif est de réduire l’enflure et la douleur.

Au cours de cette première période, reposez-vous et portez les bandages de compression recommandés. Si vous souffrez d’une entorse de grade III, votre médecin pourra vous prescrire une botte de marche ou des béquilles. Vous devrez également surélever votre cheville et prendre des analgésiques en vente libre, comme l’ibuprofène, pour réduire le gonflement et la douleur.

La plupart du temps, votre médecin vous déconseillera de faire de l’exercice pendant cette phase ou vous limitera à des exercices isométriques simples, comme pousser votre pied sur un mur tout en gardant votre cheville immobile.

Exercices intermédiaires

Selon la gravité de votre blessure, vous pouvez commencer les exercices intermédiaires 3 à 7 jours après votre blessure ou lorsque l’enflure et la douleur commencent à disparaître. La durée de cette phase dépend également de votre blessure.

Vous pouvez commencer à effectuer des exercices légers pour la cheville afin d’améliorer la souplesse et la force de celle-ci. Votre médecin peut vous recommander des activités cardiovasculaires sans mise en charge, comme la natation 3 à 5 jours par semaine pour vous aider à rester en forme.

Au cœur de la rééducation post-entorse de la cheville, l’utilisation appropriée d’une attelle cheville pour entorse  devient cruciale pour favoriser une guérison optimale et minimiser les risques d’instabilité chronique. L’attelle joue un rôle essentiel dans le soutien structurel, permettant à la cheville de récupérer tout en évitant les mouvements excessifs qui pourraient aggraver la blessure.

Pour une gestion efficace de votre entorse, l’utilisation d’une attelle spécialisée peut offrir un soutien supplémentaire tout en permettant une progression graduelle des exercices de rééducation. Découvrez les bénéfices d’une attelle adaptée à votre situation et les meilleures pratiques pour son application dans le cadre de votre programme de récupération. Investir dans le choix approprié d’une attelle constitue un pas significatif vers une reprise en toute sécurité de vos activités physiques après une entorse de la cheville.

Exercices finaux

Une fois que vous avez renforcé la force et la stabilité de votre cheville et que vous avez retrouvé une souplesse normale, vous entrez dans la phase finale de la rééducation de la cheville qui peut durer de quelques jours pour une simple entorse à plusieurs semaines ou mois pour une entorse grave de grade III.

Vous commencerez par apprendre des exercices fonctionnels ou spécifiques au sport pour vous aider à vous préparer à vos activités quotidiennes, à vos exercices et à vos activités physiques. Au cours de cette phase, vous continuerez à développer les exercices de la phase 2.

À l’approche de la fin de cette phase, votre prestataire vous indiquera quand vous serez prêt à reprendre vos exercices et activités physiques habituels.

Risques liés à une reprise trop rapide de l’activité physique

Si vous reprenez l’exercice trop tôt, vous risquez de développer une instabilité chronique de la cheville. Environ 20 % des personnes souffrant d’une entorse aiguë de la cheville développent une instabilité chronique de la cheville ce qui augmente le risque d’une nouvelle entorse.

Retour en haut