Share

Le SM soft : tout le monde s’y met, pourquoi pas vous ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Tout le monde adore le sexe et on sait tous pourquoi. Cependant, il arrive dans la vie d’un couple, que l’acte sexuel devient plus comme une activité routinière et sans intérêt qu’un moment de plaisir à se partager. En effet, entre le boulot, les enfants et les tâches ménagères, on passe volontiers cette activité. Si c’est votre cas, vous pourrez reprendre goût à vos ébats amoureux avec cette nouvelle pratique : la SM soft. De quoi s’agit-il ? Élément de réponse en bas.

Le SM soft pour mieux pimenter vos nuits d’amour

Le SM soft est un ensemble de jeux sexuels entre les deux partenaires. C’est surtout une activité où il y a un dominant et un dominé. Les jeux tournent autour de cet esprit. Les partenaires doivent les pratiquer en toute connaissance de cause. Sinon, sans consentement, il s’agirait surtout de violence sur autrui et de la perversion pure et simple. Les partenaires devront donc connaître les scénarios et pouvoir établir les limites à la torture. Doctissimo a consacré une page sur ce sujet. Tout peut être utilisé pour que le plaisir soit maximal. Ainsi, vous pouvez utiliser des glaçons, de la cire de bougie, une corde, un fouet, un bandeau, des menottes, etc.

Le SM soft

Les indispensables pour mieux pratiquer le SM soft

Pour bien pratiquer le sadomasochisme léger, il faut avoir les bons accessoires et ce sont :

  • La cravache ou le fouet : Bien évidemment, il faut beaucoup de courage pour pouvoir acheter cet accessoire directement dans un magasin. Heureusement, de nombreux sites en ligne le proposent. Une fois en votre possession, vous pouvez l’utiliser pour mettre une petite tape sur les fesses de votre aimé par exemple.
  • Le bandeau : Avec cet accessoire, on accroît la sensibilité du corps. On frissonne à chaque toucher. On languit de son prochain baiser. Ayez toujours en tête que l’idée dans le SM soft est de prendre du plaisir et non de se faire réellement mal.
  • La lingerie fine façon bondage : Dans le SM soft, la question du dominant/dominé est au cœur de toutes les activités pratiquées. Ainsi, avec sa lingerie sexy, la femme peut jouer à la soumise farouche qui subit les « tortures » ou la femme fatale qui fait la loi.
  • Les menottes : Tout comme le bandeau, les menottes servent à intensifier le désir mutuel de chacun. L’un des partenaires se fait plaisir en caressant et embrassant à outrance l’autre, tandis que ce dernier souffre de désir. C’est bien souvent le but dans les jeux « attachants ».

L’usage de ces accessoires est bien expliqué dans cet article pour tous ceux qui souhaitent s’initier au sadomasochisme.

Pourquoi le sadomasochisme est dans notre collimateur ?

Le film « Cinquante nuances de Grey » apporte un vent nouveau dans la pratique sexuelle des cinéphiles. En effet, il ouvre les portes aux pratiques qu’on ne pouvait connaître jusqu’ici que par le biais des médias pornographiques. Le SM soft ou sadomasochisme modéré en fait partie intégrante. Deux ans avant l’avènement de ce film, il y a déjà eu « Nymphomaniac » qui est sorti en 2013. Ils sont tous les deux inscrits dans l’esprit du sexe libre et sans tabou. Cependant, ce chef-d’œuvre franco-germano-belgo-danois n’a pas reçu tant de succès que ce premier. Malgré cela, il y a eu une suite, qui évoque davantage des images de BDSM.

Vous savez maintenant comment faire pour apporter un peu de nouveautés dans vos relations sexuelles. Il suffit d’un peu d’imagination et de l’accord de votre partenaire pour que les jeux commencent. À vous de jouer maintenant !