Share

Vin bio et vin naturel : quelle différence ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Si comme moi vous aimez le vin, vous avez sans doute déjà entendu parler de vin bio ou de vin naturel. J’ai donc décider de faire un petit article sur les vins bios, vins biodynamiques, vins naturels pour que vous vous y retrouviez mieux. En effet, ces appellations se multiplient dans les grandes surfaces et nombreux sont les consommateurs à rejeter ce type de vin en pensant qu’ils auront moins de goût. Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles sont les différences entre ces différents vins ? Qu’ont ils de plus ou de moins que les vins classiques ?

Vins bios ou biodynamiques ?

Sur 150 000 producteurs de vin en France, seulement 1 % se soumettent aux conditions nécessaires pour obtenir l’appellation de vins bios ou biodynamiques. Ces contraintes relèvent de la manière dont le raisin est traité et vise à garantir que le raisin utilisé à l’élaboration du vin est sain. Parler de vin bio ou de vin biodynamique revient donc à parler de raisin bio ou biodynamique. Le vin était le produit d’un long travail de fermentation et d’élaboration, il n’a pas vocation à être dit naturel, bio ou biodynamique.

Quelle différence entre vin bio et biodynamique ? Savoir boire, c’est aussi connaître les subtilités de la boisson. Ainsi, le vin bio existe depuis 2012. Pour être considéré comme bio, il faut se soumettre à certaines contraintes : ne pas utiliser de traitement synthétique ou d’insecticide dans les viticultures, et réduire – quoi très légèrement, l’utilisation d’intrants – engrais, amendements, produits phytosanitaires…

Par contre, les vins biodynamiques poussent les contraintes beaucoup plus loin. Les vignerons qui souhaitent obtenir cette appellation entretiennent leur sol avec beaucoup plus d’attention afin de permettre un meilleur échange entre la plante et la terre et d’intensifier la vie du sol. Pour ce faire, ils utilisent des mélanges à base de plantes qu’ils laissent macérer avant de l’appliquer autour des plans pour tonifier ceux-ci et les rendre plus résistants. C’est une sorte d’homéopathie pour plantes.

Aussi, ils accordent leurs plantations avec… le calendrier lunaire ! En effet, un philosophe, Rudolf Steiner, a établi un lien entre le développement de la plante, le sol et les influences lunaires. Cette méthode de production vise à retrouver un lien entre les différents éléments naturels afin de proposer un vin sain et pur.

vin biologique, biodynamique ou naturel

Qu’est-ce que le vin naturel ?

Pour savoir boire, il faut savoir ce que l’on boit. Si les différences entre vin bio et biodynamique est à présent un peu plus clair, qu’en est-il du vin naturel ? Eh bien le vin naturel regroupe ces deux techniques – bio et biodynamique, mais pousse les contraintes encore plus loin. Ainsi, l’utilisation d’intrants est interdite et aucune technique permettant de modifier le jus originel n’est tolérée – à part le souffre. Toutefois, certains poussent les contraintes jusqu’à supprimer toute forme de sulfites. On les appelle les vins Sans Aucun Intrants Ni Sulfites. Les vins S.A.I.N.S. CQFD !

Ainsi, pour un vin conventionnel, la présence de sulfites est de 160 mg par litres, de 100 mg pour un vin issu de la culture biologique, 70 mg pour un vin qualifié de biodynamique et égale ou inférieure à 30 mg pour les vins dits naturels. Tout ce qui concerne les levures aromatiques est proscrit, et aucun ajout de sucre n’est fait.

Toutefois, les vins naturels présentent parfois un nez réduit et une légère odeur de cidre mais, pour s’en débarrasser, il suffit de laisser le vin s’aérer. La différence majeure étant que, moins le vin a été traité, plus il est naturel, il présentera donc quelques défauts apparents mais il suffit de le laisser s’aérer ou de le secouer un peu pour obtenir un vin tout à fait normal dont le goût sera souvent plus prononcé que les vins classiques.

Pour finir cet article, si comme moi vous avez envie de découvrir le vin bio ou naturel, plusieurs solutions existent. Vous pouvez par exemple vous rendre sur internet, chez ce spécialiste du vin bio ou bien allez directement chez le producteur. Mais dans ce cas-là, il faudra faire quelques kilomètres…