Share

Casque de ski, mais quel choix faire ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Le ski est un sport à la fois excitant et dangereux, c’est pourquoi il attire beaucoup de monde. Pourtant du fait de ce caractère, on enregistre beaucoup d’accidents, du coup il faut avant tout penser à sa sécurité avant de dévaler une montagne.

Ces dernières années, on a constaté l’importance du casque de ski, comme le démontre clairement la loi qui oblige maintenant les enfants à en porter un quand ils prennent des leçons dans une école de ski.

En portant un casque, vous pouvez skier en toute sécurité. Les chocs seront plus faciles à encaisser, d’autant qu’il réduit les traumatismes crâniens d’environ 30%. Toutefois, grâce à la prise de conscience que le casque de ski était important, les ventes ont augmenté mais beaucoup de gens ne savent pas pour autant en choisir un.

Un casque de ski très pratique

La première chose qu’il faut considérer est bien sûr la taille du casque, car s’il ne vous sied pas, ce n’est pas la peine de vous attarder là-dessus. C’est d’ailleurs ce qu’il faut vérifier avant tout, car si vous choisissez la mauvaise taille, soit il vous écrasera les tempes, soit il s’échappera facilement de votre tête. Lisez cet article, cliquez ici.

D’ailleurs, beaucoup de gens se munissent d’un mètre ruban au moment où ils achètent leur casque de ski. Cela leur permet de savoir exactement quelle est la bonne taille. Sinon, il existe toujours des modèles de casque qu’on peut ajuster.

Par ailleurs, il faut que le casque soit léger car comme ça, vous n’aurez pas l’impression d’en porter un. Ce n’est pas non plus très pratique de skier alors que vous portez un kilo en plus. Vous en aurez des maux de tête !

Choisissez aussi un casque dont la doublure est détachable pour pouvoir facilement le laver, car les mauvaises odeurs ne seront pas vraiment le top quand vous le mettrez la saison prochaine…

 

Un confort qui sera agréable pour votre tête

Ah oui tout de même ! Bien que vous trouviez la bonne taille de casque, il ne sera pas forcément agréable de le porter. Il faut que le casque de ski se marie bien avec la forme de votre tête, et pour cela, il n’y a qu’une solution : l’essayer.

Vérifiez aussi que la doublure est assez souple et douce pour que le casque épouse bien les contours de votre tête. Si vous optez pour un casque ajustable, faites bien attention à la fermeture jugulaire. Celle-ci ne doit pas bouger une fois le réglage terminé. Visitez ce site.

D’autre part, le casque de ski doit être assez ventilé pour éviter les odeurs de transpiration. Le mieux, c’est d’en choisir un avec ventilation active, c’est-à-dire que vous aurez la possibilité d’ouvrir et de fermer les aérations à votre guise, car après, les courants d’air non plus ne sont pas vraiment géniaux quand on veut prendre du plaisir.

Enfin, pour votre confort, vous pouvez acheter un casque avec gadgets intégrés comme la visière ou encore les casques audio. Mais ce dernier critère ne joue pas vraiment de rôle dans votre protection. En fait, c’est juste pour le côté « fun et frime ! ».

Quoi qu’il en soit, choisir un casque de ski ne se fait pas en une minute, alors quand vous vous décidez à vous en procurer un, prenez votre temps, car ce n’est pas comme acheter une simple casquette…