Share

Ergonomie- comment améliorer sa productivité ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Il vous arrive souvent de regarder d’un œil envieux un collègue dont l’efficacité au travail est supérieure à la vôtre ? Vous vous demandez comment il fait pour arriver à de tels résultats et aimeriez bien pouvoir faire de même ? L’ergonomie n’est pas l’affaire de quelques élus : il existe des méthodes et des habitudes simples pour y parvenir.

Environnement de travail et ergonomie

Les conditions dans lesquelles vous remplissez vos missions ont bien sûr une influence directe sur votre capacité à bien les réaliser. L’ergonomie offerte par les meubles au travail, comme par exemple le mobilier de bureau chez Frankel, fait partie intégrante des éléments nécessaires à une réelle productivité.

Vous ne devez pas seulement avoir un support pour travailler : ce dernier doit aussi vous permettre d’organiser correctement vos tâches quotidiennes tout en vous procurant un sentiment de bien-être. Un collaborateur qui se sent bien à son poste et qui bénéficie d’un aménagement intelligent est un collaborateur productif. Travailler sur plusieurs écrans améliore par exemple la vitesse d’exécution de certaines tâches, et un bureau bien rangé permet de retrouver des documents classés en quelques instants.

L’agencement n’est pas le seul élément à prendre en compte. La dimension des locaux, la propreté des lieux et les températures intérieures sont aussi très importantes. Comme vous pourrez le découvrir si vous cliquez ici, plus de 80% des employés de bureau se plaignent des températures !


Fixez des objectifs quantifiables et des délais

L’ergonomie passe aussi par une planification et une organisation irréprochables de votre emploi du temps :

  • Définissez des priorités : faites un tri entre les tâches les plus urgentes et celles qui peuvent attendre. Parmi celles que vous devez réaliser en premier, privilégiez les missions qui vous déplaisent le plus. Une fois ces dernières seront réalisées, vous considérerez celles qui restent comme de véritables récompenses et ne serez pas tenté de les remettre à plus tard.
  • Elaborez un planning : planifiez vos journées de manière réaliste. N’essayez pas de caser trop de tâches à effectuer en un seul jour ni au contraire, d’en mettre trop peu. Prévoyez de consacrer un temps suffisant à chacune d’entre telles, sans sous-estimer les difficultés auxquelles elles pourraient vous confronter.
  • Bannissez la procrastination : cessez de remettre au lendemain ce que vous pouvez faire immédiatement ! Une tâche non réalisée devra toute façon être remplie un jour ou l’autre, alors autant la finir au plus tôt. De la même façon, évitez de passer trop de temps sur des missions qui n’en valent peut-être pas la peine, au risque de devoir en bâcler d’autres, plus importantes.

Laissez de la place au bien-être

Evitez de vous surmener. La fatigue et la tension nuiront dans tous les cas à votre productivité. Une bonne ergonomie passe aussi par une bonne connaissance de ses limites et de ses capacités. Au cours de la journée, prenez des pauses régulières. Selon une étude évoquée sur ce lien, le rythme idéal est de 52 minutes d’activité pour 17 minutes de pause.

Au quotidien, pensez à équilibrer votre alimentation, à faire du sport et à dormir de manière régulière et suffisante. Le manque de sommeil est en partie responsable des mauvais résultats rencontrés par de nombreuses personnes !

Il convient bien sûr d’éliminer de vos pratiques les appareils électroniques et les sites qui ont tendance à vous déconcentrer et à vous éloigner de votre travail. Mais cela ne veut pas dire que vous ne devez pas laisser un peu de place à la détente. Une fois votre journée terminée, prenez du temps pour vous : lisez un livre, regardez un film, sortez avec des amis ou reposez-vous. N’hésitez pas non plus à prendre une journée de temps en temps pour vous ressourcer.