Share

Lancer un business : 3 conseils pour y arriver (ou du moins essayer !)

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

La tendance est à la création d’entreprise, à l’autoentreprise – merci à la facilité d’accès au statut d’autoentrepreneur (pour lire un bilan du journal Le Monde, c’est par ici), et au bouillonnement intellectuel. En clair, aujourd’hui, tout le monde ou presque peut se lancer, notamment dans un contexte où l’embauche est un tantinet timide. Mais il y a deux ou trois choses à considérer pour mettre toutes les chances de votre côté. Sans prétention, voici quelques conseils à suivre qui peuvent vous aider à mettre sur pied votre activité.

La base : un projet bien ficelé

Pour espérer réussir à lancer son business, il faut déjà une idée de départ. On ne fait pas de l’argent avec du vent, enfin, les commerciaux bêton vous diront que si, mais en règle générale, il faut une bonne idée, un produit ou un service qui correspond à un besoin (n’est pas Apple qui veut, une des seules sociétés qui crée le besoin sur cette Terre), des compétences, et des tarifs en phase avec la réalité.

Il faut évidemment savoir précisément comment vous allez gagner de l’argent :

  • Vente de produits
  • Vente de services
  • Formation
  • Publicité
  • Autre ?

Lancer un business de la domiciliation d’entreprise intelligente à la com’

L’image d’une société passe par son nom, sa communication, son positionnement mais aussi son adresse. Un jeune entrepreneur qui propose des services dans l’immobilier de luxe aura tout intérêt à être dans un beau quartier plutôt qu’en plein quartier chinois entre un bazar et un traiteur…

La domiciliation d’entreprise, c’est quoi en fait ? D’abord, c’est l’adresse utilisée pour déclarer l’activité d’une part, qui sera sur les papiers officiels, chéquiers, etc. Ensuite le cadre, même si domicilier une société correspond la plupart du temps à lui donner une boite aux lettres, c’est aussi le cadre. Si l’entrepreneur a prévu un rendez-vous avec une signature de contrat à la clé, il a tout intérêt à se tourner vers la location d’une salle de réunion dans un cadre de standing que sur une table de bistrot. Par exemple, si le quartier du Trocadéro vous plaît, vous pouvez aller voir le site de taller.fr, si vous êtes plutôt 17e, visitez domapraris.com ou sdm.fr. Il vous suffit de faire une recherche dans Google en précisant la ville et le quartier que vous visez.

Côté communication, vous devez avoir construit un discours commercial adressé à votre cible vous présentant, présentant votre activité, et donnant envie !

Un site bien fait et bien référencé

Aujourd’hui on ne peut plus être « in » sans avoir un site Internet avec une bonne expérience utilisateur couplé à une bonne position dans Google – comprendre ici qu’il faut apparaître sur des mots-clés précis dans les deux premières pages maximum. Pour les novices, sachez que la 1ère page comptabilise par moins de 80 % des clics, on image facilement qu’en 10e page, le taux de conversion (acte d’achat) sera très proche du néant.

Pour faire un site rapidement et simplement, on peut opter pour le CMS WordPress qui permet de bien référencer un site naturellement, à partir du téléchargement du module Yoast. Ce petit plug-in permet de travailler une expression clé dans les balises title et metadescription. En plus, les thèmes sont modernes et agréables, ce qui ne gâche rien au côté esthétique du site, notamment depuis que c’est un critère non avoué de Google.

Pensez à une navigation simple, à mettre de nombreuses illustrations, et à anticiper les besoins de vos visiteurs en termes de contenu pour que la visite soit un succès. Eh oui, si vous apparaissez dans Google et que votre site met un temps fou à se charger, à un design vieillot, et a une navigation compliquée, vous avez de nombreux risques de perdre votre visiteur. La loi du plus beau ?

Voici le temps du brainstorming accompagné d’un café et d’un bloc note. Good luck ! Pour avoir des conseils de professionnels, vous pouvez lire le site montersonbusiness.com en commençant par cet article intitulé « Etes-vous fait pour être entrepreneur? ».