Stop au stress au travail : apprenez à réagir !

Pratiquement tout le monde est stressé au travail, quelle triste constat. On estime le taux de travailleurs ressentant ce mal des temps modernes à plus de 72%. Mais tout le monde ne réagit pas de la même façon face au stress. Certains sont atteints de burnout ou sombrent dans la dépression alors que d’autres continuent de réaliser leur activités professionnelles avec le sourire (la fameuse « pression positive). Voici quelques conseils pour faire partie de ceux qui travaillent sereinement même en cas de stress.

Pourquoi sommes-nous si stressés au travail ?

Bien comprendre l’origine du stress nous permet de mieux y faire face. Un sondage réalisé par AFP-ISGP démontre que quatre facteurs principaux sont en cause :

  • Surcharge de travail
  • Deadline de plus en plus courte
  • Méthodes de management inefficaces
  • Incertitude des travailleurs face à leur avenir professionnel (annonce de plans sociaux)

En pratique, cela veut dire que les salariés doivent souvent traiter plusieurs dossiers en même temps avec une pression supplémentaire sur les délais imposés. Ainsi, ils sont souvent overbookés et n’arrivent pas à suivre leur planning.

Tout ceci peut entraîner des conflits et des tensions entre collègues ou avec les supérieurs hiérarchiques. Par ailleurs, certaines personnes trop stressées au travail n’arrivent pas à faire la rupture entre le bureau et la vie privée. Elles sont donc stressées en permanence, ce qui est évidemment négatif. Je suis convaincu qu’une entreprise devrait prendre soin de ses salariés, d’ailleurs, un article du JDN semble être du même avis !

Stress au travail : peut-on réussir à le gérer ?

Premièrement, ne prenez pas tout pour vous. Les clients qui râlent, les collègues de mauvaise humeur, le superviseur qui ne sourit pas…ne le prenez pas pour vous. Si effectivement vous aviez fait quelque chose (dans le cadre professionnel) susceptible d’avoir causé cette situation, corrigez simplement vos erreurs sans culpabiliser.

Les remarques des supérieurs hiérarchiques servent aussi à améliorer les résultats, mais pas à vous rabaisser sauf en cas de harcèlement moral. Mais c’est un tout autre sujet présenté dans ce dossier.

Ensuite, beaucoup de gens se voient licenciés, démunis, sans famille, sans domicile etc. à la moindre erreur sur un dossier. Apprenez à ne pas dramatiser si c’est votre cas. Toutefois, ne minimisez pas les problèmes s’il y a vraiment lieu de s’inquiéter.

Et enfin, sachez vous imposer et ne laissez pas les autres vous confier injustement une partie de leur travail. Sans entrer dans les conflits, faites-le comprendre si certaines tâches ne vous reviennent pas.

Faites appel aux professionnels si la situation vous échappe

Ne pas arriver à gérer le stress n’est pas une faiblesse parce que l’être humain n’est pas naturellement programmé pour gérer tout le travail que nous impose le monde moderne. La faiblesse serait de ne pas reconnaître qu’on n’y arrive pas.

Si la situation vous échappe, participez aux programmes antistress si votre entreprise en propose. Beaucoup de spécialistes du « mieux-être au travail» présentent ce genre de prestations destinées aux salariés (prises en charge en général par l’entreprise). Les programmes antistress se présentent sous plusieurs formes :

  • Conférences
  • Formations
  • Ateliers pratiques
  • Etc.

Consultez également des sites internet ou des forums de discussion spécialisés pour mieux gérer votre stress. En cas de gros stress nécessitant une prise en charge sur-mesure, pensez à faire appel à un coach car le coaching antistress est de plus en plus courant.

Nous savons, vous et moi, que le stress au travail est inévitable de nos jours. Mais au lieu de le prendre comme une fatalité, on peut parfaitement le surmonter ! Bien gérer le stress nous évite de faire tristement partie de ceux qui sombrent dans la dépression à cause du travail. Seul ou avec l’aide d’un professionnel, trouvez l’origine de votre stress pour le combattre à la racine ou apprendre à « vivre avec ». Pour vous aider à mieux cerner l’origine du problème, je vous invite à consulter le site stresshumain.ca qui peut faire office de Bible en la matière.

Retour en haut