Share

Achat cabinet comptable : je vous dis tout !

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Pour se développer en tant qu’acteur de l’expertise comptable ou du commissariat aux comptes ou l’achat cabinet comptable, il y a plusieurs voies :

  • la croissance organique (naturelle de l’activité)
  • la croissance externe avec une posture minoritaire ou majoritaire
  • l’association avec un autre acteur qui peut être minoritaire ou majoritaire et avoir fait l’objet de différents formats juridiques (fusion-absorption, création d’une entité commune…)

Pour les deux dernières voies, ce choix stratégique est un long parcours avec différentes étapes :

  • choix du format approprié
  • identification des acteurs potentiels
  • entrée en relation avec ces acteurs
  • échanges et confidentialité des échanges sur le projet de développement
  • validation par les parties du projet
  • valorisation de la structure ou des structures
  • accord des parties dans le cadre d’une lettre d’intention (LOI letter of intent)
  • due diligences
  • rédaction des protocoles d’accord, projet de pacte d’associés, garanties d’actif et de passif
  • levées des conditions suspensives
  • signature définitive des actes

Parfois le projet se réalise de façon opportuniste (une rencontre, un échange…), mais le plus souvent il faut oeuvrer pour rencontrer un partenaire. Soit directement en fonction du temps qu’on peut consacrer, soit en s’appuyant sur un prestataire spécialisé dans l’achat cabinet comptable.

Les étapes dans l’achat cabinet comptable

Un professionnel, va identifier les partenaires potentiels, les rencontrer pour leur expliquer le projet d’une façon directe, en évaluant les points bloquants potentiels et le niveau d’intérêt avant de présenter son client.

Ensuite suivent des rencontres entre les parties, des échanges post-rencontres pour mesurer les facteurs de risque et l’envie de conclure. Cela peut durer de nombreux mois surtout lorsqu’il s’agit d’une association ou d’une acquisition partielle. En effet les parties devront travailler ensemble pendant de nombreuses années. Mieux vaut se poser les bonnes questions avant l’association ou l’acquisition qu’après.

Il faut faire preuve d’empathie pour bien comprendre le mode de fonctionnement de l’autre, ses attentes.

Faire appel à un professionnel dans l’achat d’un cabinet comptable

Échanger avec un tiers comme RightLiens permet d’élargir les débats, d’avoir une autre vision des discussions.

Il est important de mettre les parties dans un calendrier de discussion bien défini sur les différentes étapes (avec un GO/NO GO systématique)

Si on n’a pas de contrainte de temps, tout peut être possible et ne jamais réussir.

C’est par empirisme que les professionnels donne une cadence, afin de créer un rythme positif duquel il faut sortir si les intérêts à date fixée ne sont pas alignés.

Moment douloureux qu’induit une rupture de discussion, tant l’enjeu, l’affectif parfois, et l’envie de réaliser le projet sont importants.

Il est conseillé de gérer plusieurs projets en parallèle afin de perdre le moins de temps possible, car tous ,n’iront pas au bout.

La durée de ce type de discussion varie fortement de quelques mois à plusieurs années, mais en gérant bien son projet, on doit arriver à une réalisation en 18 mois.

Après, la transmission ou l’association commence et pour de longues années avec son lot d’incertitudes, comme dans toute entreprise.

Les 100 premiers jours de mise en oeuvre du nouvel ensemble (reprise, association,…) sont à préparer préalablement car ils sont déterminants à la réussite du projet.

Un professionnel peut faciliter la structuration préalable des « 100 » premiers jours.