Comment stocker les photos numériques pour sauvegarder vos souvenirs à long terme

Au premier abord, les photos numériques paraissent beaucoup plus durables que les photos papier qui s’estompent et s’abîment avec le temps. Cependant, d’après les experts en conservation de données, vos photos numériques ont encore moins de chances d’être transmises à vos descendants, si vous ne prenez pas de mesures spéciales aujourd’hui pour les préserver. 

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi vous risquez de perdre vos photos numériques dans quelques décennies et comment faire pour éviter une telle perte malencontreuse et léguer votre histoire personnelle et familiale sous forme de photos aux générations futures.

Différents types de stockage de photos numériques et leurs risques

  • Disques durs (HDD). Selon des études, l’espérance de vie médiane d’un disque dur serait de 6 ans et 9 mois. Même si le vôtre dure plus longtemps, chaque disque dur que vous achetez tombera en panne à un moment ou à un autre.
  • Disques SSD (Solid-State Drive). Grâce à la technologie de mémoire flash, les disques SSD offrent des vitesses de lecture et d’écriture plus rapides et sont également plus résistants aux chocs par rapport aux disques durs traditionnels car ils n’ont pas de pièces mobiles. Tout de même, la durée de vie moyenne d’un disque SSD ne dépasse pas celle d’un HDD et compte de 5 à 7 ans.
  • Disques optiques (CD, DVD, Blu-ray). Les disques optiques qui utilisent la technologie laser ont une durée de vie beaucoup plus importante – de 10 à 100 ans, selon la qualité du disque, les conditions de stockage et la manière dont ils sont manipulés. Cependant, les disques optiques peuvent être sensibles aux rayures, à la lumière et à la chaleur. En plus, on doute que dans quelques décennies on trouve encore des lecteurs DVD qui sont déjà absents de beaucoup d’ordinateurs portables.
    • Clés USB. Les clés USB qui offrent une grande capacité de stockage et une facilité d’utilisation ont une durée de vie estimée de 10 à 20 ans, mais cela peut varier en fonction de la qualité de la clé, de son utilisation et du nombre total d’écritures effectuées.
    • Smartphones. C’est probablement la méthode la moins fiable pour stocker vos photos numériques, car un smartphone peut être perdu, volé ou endommagé de sorte que toutes vos données seront anéanties sans aucun moyen d’être restaurées.
  • Services de stockage en nuage. En comparaison à la sauvegarde locale, le stockage en nuage a de nombreux avantages

– Accessibilité et partage facile, 

– Une grande capacité de stockage et la possibilité de l’augmenter en cas de besoin,

– Sauvegarde de photos automatisée qui ne demande pas d’effort de votre part,

– Une plus grande sécurité des données due à leur chiffrement et à la sauvegarde de leurs répliques sur plusieurs serveurs situés dans différents endroits.

Cependant, le stockage de photos en nuage comporte également des risques

  • Nécessité d’une connexion Internet stable et rapide pour accéder à vos photos,
  • Un risque potentiel de violation de la confidentialité des données,
  • Des frais importants à long terme, en particulier si vous avez besoin d’un espace de stockage supplémentaire,
  • La perte du contrôle total sur vos données et la dépendance de la disponibilité et de la fiabilité du service. Et au cours des années, la plupart des entreprises risquent de fermer, d’être rachetées ou de changer de politique d’utilisation.

Que faire alors pour préserver vos précieux souvenirs ? Voici quelques conseils qui pourront augmenter vos chances de transmettre vos photos à vos enfants et petits-enfants.

Triez et classez vos photos

Si vous laissez des milliers de photos mal classées à vos enfants, il y a peu de chances qu’ils les ouvrent. Prenez le temps de numériser vos vieilles photos papier pour léguer des archives familiales complètes à vos descendants et de trier les photos plus récentes en ne gardant que des clichés significatifs et beaux. Votre photothèque sera alors plus facile à lire et moins coûteuse  à sauvegarder. Il existe plusieurs manières efficaces de classer vos photos. Voici quelques méthodes couramment utilisées :

  1. Par année. Organisez vos photos en créant des dossiers pour chaque année. Cela permet de regrouper les photos par chronologie et facilite la recherche des photos prises à une certaine période. 
  2. Par événement ou occasion. Créez des dossiers spécifiques pour chaque événement ou occasion, tels que les anniversaires, les mariages, les vacances, etc. 
  3. Par personne ou par groupe. Cette méthode vous conviendra si vous prenez souvent des photos de certaines personnes ou groupes de personnes, par exemple, de vos enfants. 
  4. Par lieu : Si vous voyagez fréquemment ou prenez des photos dans des endroits différents, vous pouvez organiser vos photos en créant des dossiers pour chaque lieu. Cela facilite la recherche des photos prises lors de voyages ou de visites.
  5. Par catégorie ou type de photo : Si vous avez des intérêts spécifiques en photographie, vous pouvez organiser vos photos en fonction de catégories telles que paysages, portraits, macro, etc. Il est utile également de mettre à part des types spécifiques de photos, par exemple, des photos d’identité numériques que vous pouvez réutiliser pour vos passeports, badges de travail et autres papiers ou vos meilleurs selfies à utiliser comme photos de profil pour les réseaux sociaux et autres sites web.

Vous pouvez adopter une méthode de classement qui correspond à vos habitudes et à vos préférences ou combiner plusieurs méthodes pour créer une structure d’organisation plus détaillée. L’utilisation de mots-clés – noms, dates, lieux – et de métadonnées peut également être utile pour faciliter la recherche de photos spécifiques et pour donner des informations supplémentaires à ceux qui regarderont vos photos dans l’avenir. 

Gardez plusieurs copies de photos sur différents supports

Puisqu’on ne peut se fier à 100 % à aucun support de stockage, il est conseillé de garder au moins 3 copies de votre collection de photos sur 3 supports différents, par exemple, un SSD, un DVD et un service cloud. Pour plus de sûreté, vous pouvez vous abonner même à 2 services cloud comme Google Drive, Kdrive, iCloud, Pcloud ou autres et opter pour la sauvegarde automatique de vos nouvelles photos.

Vérifiez vos choix de stockage tous les 5 ans

  • Triez les photos des 5 années écoulées et ajoutez les meilleures à votre sélection.
  • Assurez-vous que les supports de stockage physiques demeurent lisibles. Faites migrer vos données vers un support plus récent au besoin.
  • Vérifiez si les conditions de vos abonnements cloud n’ont pas été changés. Consultez les courriels de la part des prestataires de ces services et informez-vous sur les perspectives de leur survie. Si vous avez des doutes, trouvez une autre option de stockage en ligne.

Imprimez tout de même les photos les plus précieuses

Il est plus prudent de sauvegarder des copies papier des photos auxquelles vous tenez le plus. Ayez recours à l’impression professionnelle sur du papier de qualité et à l’encre pigmentaire qui a fait preuve de durabilité. Sauvegardez les tirages dans des cartons bien fermés, à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur. Parcourez votre collection tous les 5 ans également pour y ajouter de nouveaux clichés et pour voir si les photos les plus anciennes n’ont pas besoin d’être réimprimées. 

Si vous suivez les recommandations ci-dessus et sauvegardez régulièrement vos photos numériques sur plusieurs supports en prenant des mesures pour protéger vos données, telles que des copies de sauvegarde et des conditions de stockage appropriées, vous augmenterez considérablement vos chances de transmettre votre histoire familiale en photos aux générations futures.

 

Retour en haut