Distinguer immobilier de rendement et immobilier patrimonial

En matière d’investissement, l’immobilier de rendement se distingue à bien des égards de l’immobilier de patrimoine. Ces deux types d’investissement immobilier poursuivent des objectifs différents et nécessitent des stratégies différentes.

Il convient donc d’avoir une bonne maîtrise de ces deux notions afin de faire un choix judicieux quant à la meilleure option pour placer son capital.

Pour cela, identifier les principales différences entre immobilier de rendement et immobilier patrimonial est primordial.

Les principales différences

Les points qui permettent de distinguer les deux types d’investissement immobilier touchent à plusieurs aspects présentés ci-dessous.

Le type de revenu

L’immobilier de rendement permet de générer les revenus les plus importants possibles, à très court terme voire immédiatement. L’objectif dans ce cas est de maximiser ses profits.

Quant à l’immobilier patrimonial, il est plus axé sur la préservation de la valeur du bien. L’investisseur mise donc sur une revalorisation à la hausse à long terme.

Le taux de rentabilité

Les revenus générés par l’immobilier de rendement peuvent atteindre 10% de rentabilité, avec des mensualités de remboursement de crédit situées bien en-dessous du loyer payé par les locataires.

Dans l’immobilier de patrimoine, le taux de rentabilité locative est bien moins élevé. Il se situe entre 3 et 5% et permet d’assurer la pérennité du bien à minima. C’est plutôt au moment de la revente que le bien prend de la valeur et permet à son propriétaire de réaliser des profits.

Le moment de la revente

Dans l’immobilier de rendement, le bien a tendance à perdre de la valeur avec le temps. Ainsi, il ne reste pas longtemps entre les mains du propriétaire car ce dernier craint de subir une perte s’il ne revend pas tôt.

La perte de valeur dans le temps caractérise généralement les biens de mauvaise qualité. Ce défaut de qualité peut résider dans l’état des locaux ou encore dans la qualité des matériaux employés.

En effet, si ce type de logement était qualitatif, son coût d’acquisition serait élevé et son rendement serait donc faible. De plus, afin d’obtenir un rendement situé entre 8 et 10%, il faut exploiter au maximum les locaux qui constituent le bien.

Cela en altère encore plus la qualité. Il est également utile de mentionner que les biens immobiliers à faible coût de location attirent bien souvent des locataires peu scrupuleux qui concourent à la dégradation des lieux.

A contrario, un bien immobilier patrimonial reste plus longtemps entre les mains d’un même propriétaire. Il acquiert plus de valeur avec le temps.

Plus le temps passe, plus il est entretenu et plus sa valeur s’accroît. En outre, le propriétaire peut avoir du mal à vendre ce type de bien en raison de son coût d’acquisition élevé. Le bien tend donc à rester plus longtemps aux mains de son propriétaire.

Le type de propriétaire

Il ne s’agit pas d’un stéréotype, mais plutôt d’un constat au sein du marché immobilier : les biens immobiliers de rendement attirent le plus souvent des investisseurs au capital limité.

Ces derniers cherchent en effet dans la plupart des cas à se constituer un patrimoine personnel. Pour cela, ils investissent dans des biens à rendement immédiat afin d’étoffer leur capital et de le faire croître, avant d’investir ensuite dans des biens immobiliers de patrimoine.

Les investisseurs disposant d’une certaine capacité financière se tournent plutôt vers l’immobilier de patrimoine. Ces biens sont de meilleure qualité et nécessitent moins d’efforts que les biens de type rendement. Cet article explique comment réussir son investissement immobilier.

Comment reconnaître le type d’immobilier ?

Afin de distinguer les biens de patrimoine de ceux de rendement, voici quelques critères qui sont d’une grande aide :

  • La valeur d’acquisition du bien : elle est plus faible pour l’immobilier de rendement que pour l’immobilier de patrimoine ;
  • L’emplacement du bien : il est intéressant lorsqu’il s’agit d’un bien immobilier patrimonial ;
  • Le type de bien : il s’agit d’habitations ou de commerces pour les biens de patrimoine, et de logements de petite taille, d’immobilier d’entreprise ou encore de location saisonnière pour les biens de rendement.

Pour des conseils utiles sur la manière de choisir son bien immobilier, cliquez ici.

Les différences entre l’immobilier de rendement et l’immobilier patrimonial se trouvent dans les caractéristiques principales de chacune de ces formes d’immobilier, mais aussi dans les besoins de l’investisseur.

Retour en haut