Share

Quand faut-il porter des bas de contention ?

L’utilisation des bas de contention est nécessaire pour les traitements en rapport avec la pathologie veineuse. La spécificité de ces bas se trouve dans le fait qu’ils représentent une solution thérapeutique et préventive. Comparés à la chaussette et au collant, les bas de contention et leur fonction sont encore peu connus. Dans cette optique, l’article suivant va fournir plus de précision sur leur utilisation et les problèmes qui nécessitent leur port.

Ainsi, il apportera une définition précise de ce qu’est un bas de contention, exposera ses différentes fonctions et abordera les risques liés à son utilisation.

Un bas de contention : c’est quoi ?

Les bas de contention sont des bas spécifiques dont l’élasticité offre la possibilité de comprimer la jambe, d’améliorer la circulation sanguine et le retour du sang veineux de la périphérie vers le cœur. D’ailleurs le docteur Sébastien Gallula, angiologue et phlébologue en région Parisienne affirme que « ce dispositif médical remboursé par la sécurité sociale est la pierre angulaire du traitement de l’insuffisance veineuse. » Pour en savoir plus sur les conditions de remboursement, vous êtes invité à visiter le site sur les bas de contention remboursement.

Quelles fonctions exercent-ils ?

Ces bas sont le plus souvent recommandés pour les personnes qui ont besoin de se soulager la jambe et d’éviter sa lourdeur, mais aussi pour ceux qui souffrent d’une insuffisance veineuse ou de varices. Mais leurs fonctions ne se limitent pas à cela, ils interviennent également pour prévenir :

  • Une thrombose veineuse qui selon le phlébologue se définit comme « une obstruction veineuse d’un vaisseau superficiel ou d’un vaisseau profond, qui va provoquer un œdème important et un retentissement sur la peau. »
  • Un ulcère de jambe : lorsque l’effet d’une hyperpression veineuse chronique se montre à travers un trou dans la peau, seule une contention veineuse très forte permet de cicatriser la plaie.
  • Une phlébite qui est marquée par la formation d’un caillot dans le sang, elle survient au niveau d’une veine et l’obstrue plus ou moins complètement.

Quels sont les risques du port des bas de contention ?

Les bas de contention sont comme tous les traitements médicaux prescrits par un médecin, l’utilisation abusive et à long terme de ces derniers risques de donner une répercussion sur la santé. D’après les médecins, le port prolongé des bas de contention provoque des effets secondaires souvent désagréables, mais rarement graves :

  • Des démangeaisons pour les personnes qui possèdent des peaux sèches. Il est donc conseillé de bien hydrater la peau et d’utiliser des savons dermatologiques.
  • Des réactions allergiques à cause des silicones adhésives que contiennent les bas de contention : des sensations de brûlure et de démangeaisons peuvent donc apparaitre. Pour prévenir ces allergies, le mieux est alors de remplacer ces bas par des types moins allergisants ou des collants sans bandes adhésives.

· Apparition de mycoses génitales ou de l’orteil pour les personnes sujettes. Heureusement, les bas de contention se présentent sous différentes formes. La solution est d’utiliser des bas à pied ouvert pour les personnes qui ont des problèmes de mycose d’orteil et de se servir des bas de contention mi-cuisses pour celles qui sont sujettes aux mycoses génitales.