Share

Quelles sont les conditions pour devenir un bon trader ?

Etymologiquement, le mot trader est un anglicisme dérivé actif du verbe « To trade » signifiant échanger, commercialiser. Le métier de trader a pris un essor considérable durant la 2e moitié du 20e siècle grâce à l’avènement des nouvelles techniques de l’information et de la communication introduites en Bourse. En effet, la Bourse est l’endroit idéal pour exercer le métier du trader :

  • acheter des actions au moment de la baisse de valeur.
  • Vendre lesdites actions au moment de la hausse de valeur et en tirer profit.

Au début, le trader débutant doit être accompagné. Puis en deuxième phase, le trader doit affûter ses sens. Et enfin, il doit maîtriser ses prises de risque.

L’accompagnement du trader débutant.

Le trader débutant a toujours pour objectif de devenir indépendant. Cependant, il doit être accompagné même à distance pour devenir un bon trader. En effet, pour réussir dans ce métier, il faut qu’il domine les rouages de la bourse, il faut qu’il comprenne les graphiques et autres outils de trading. Un guide de formation gratuite et de simulation est disponible sur Aryatrading.com.

Le trader débutant doit se faire la main sur une base des mots pour ne pas faire trop d’erreurs. Une fois qu’il se sent apte, il télécharge sa plateforme de trading et peut commencer à faire ses spéculations.

Comment affûter les sens du trader débutant ?

Une fois qu’il est en possession de sa plateforme de trading, le trader débutant peut étudier son secteur de marché. Pour devenir méticuleux et très méfiant, il faut qu’il maîtrise les articles, objets de son trading. Une fois qu’il est acquis, les techniques et les paramètres qui font bouger son marché, il faut qu’il développe une dextérité ou aiguiser son sens d’analyse critique pour déceler le moindre signe pouvant faire bouger son marché et agir en conséquence. Il faut qu’il fasse également une analyse de l’historique de son marché pour pouvoir réagir dans le bon sens dans ses placements. Une des qualités que le trader débutant doit développer impérativement est son calme et son sens d’organisation. En effet, il n’est pas facile de réagir positivement au milieu des bruits et des tumultes permanents, mais il faut garder son calme et son sang froid pour être très lucide durant ses placements. Et cependant, très méfiant, il faut tenter des petites parts au départ et agrandir ses placements petit à petit.

Comment maîtriser les prises de risque ?

C’est l’essence même du travail de trader :

  • Savoir bondir et miser gros sur les bonnes affaires.
  • Savoir anticiper les affaires perdues d’avance.

Ici, l’historique passé des articles du marché doit être maîtrisé. Cette analyse doit donner des indications claires sur les orientations du marché suivant les paramètres en présence. À partir de là, le trader doit avoir le flair pour détecter les bons coups.

Un bon trader est celui qui maîtrise le sens de la prudence. Sur les bons coups, il sera certainement attiré à augmenter démesurément ses parts pour gagner plus en faisant appel à un effet de levier (emprunt pour booster les achats), mais s’il est prudent, il saura qu’il vaut mieux gagner à plusieurs reprises des petites parts plutôt que se hasarder à gagner d’énormes gains sur un seul placement, car le risque d’échec pourrait anéantir toute sa carrière sur ce deuxième cas.