reporting intégré

Quel avenir pour le reporting intégré?

Promu par l’International Integrated Reporting Council (IIRC) depuis plusieurs années, le reporting intégré s’est révélé être un précieux instrument de décision pour les dirigeants d’entreprises, les actionnaires, les investisseurs et autres parties prenantes.

Sans pour autant questionner la légitimité des outils traditionnels de pilotage de la performance, il s’est progressivement positionné comme une solution plus structurée, plus complète, mais surtout plus simplifiée et plus flexible et est en passe de devenir une nouvelle donne dans les entreprises.

Apprenez-en plus ici sur le reporting intégré, ce qu’il est et n’est pas ainsi que sa place dans la stratégie globale des entreprises.

Comprendre ce qu’est le reporting intégré

Le reporting intégré (ou rapport intégré) est un outil de pilotage de la performance qui identifie l’ensemble des éléments sociaux, environnementaux et de gouvernance qui participent à court et à long terme à la création de valeur dans une entreprise.

Selon l’International Integrated Reporting Council (IIRC), sa conception se base sur les capitaux d’ordre :

  • Financier ;
  • Manufacturier ;
  • Naturel ;
  • Social ;
  • Humain ;

En d’autres termes, son élaboration procède à une analyse holistique et « intégrée » des facteurs financiers et non financiers, puis de leur prise en compte dans la définition des objectifs et le choix des stratégies pour les atteindre.

Contrairement au rapport annuel d’entreprise, le reporting intégré offre donc une vision plus globale de l’entreprise et intègre :

  • L’engagement de l’entreprise sur le plan du développement durable, bien qu’étant différent du rapport RSE ;
  • L’efficacité du système de contrôle interne mis en place ;
  • Le processus de gestion de qualité ;
  • Le système de gestion des risques et des menaces.

En quoi est-il important de réaliser un reporting intégré ?

L’importance du reporting intégré dans les entreprises à ce jour n’est plus à démontrer. En effet, l’outil permet de :

  • Fournir des informations de qualité aux décideurs ;
  • Ressortir et mettre en cohérence les aspects économiques, sociaux, financiers, sociétaux ainsi que environnementaux dans le système de création de valeur de l’entreprise ;
  • Privilégier une gestion intégrée de la performance de l’entreprise ;
  • Présenter la stratégie de l’entreprise en termes de création de valeur ajoutée, plutôt qu’en fonction des données financières ;
  • Mettre en évidence la participation des engagements RSE à la création de valeur ajoutée pour l’entreprise ;
  • Indiquer aux décideurs que les leviers de création de valeur sont maîtrisés et peuvent être efficacement pilotés pour contrôler les faiblesses, maîtriser les risques, maximiser les opportunités et créer davantage de valeur ;
  • Faciliter la compréhension de la vision de l’entreprise aux personnes qui n’ont pas forcément les ressources intellectuelles nécessaires pour comprendre des états financiers et autres outils de communication standardisés.

En clair, le rapport intégré est un outil bien plus complet, bien plus simplifié et bien plus structuré que le rapport classique d’entreprise présenté ici. Et pour cela, il permet, plus facilement, de gagner l’attention et la confiance des investisseurs, des actionnaires, des partenaires et autres décideurs.

Pourquoi le reporting intégré va devenir la norme dans les entreprises ?

Loin d’être un rapport de plus, le rapport intégré est un précieux outil de compréhension holistique de l’entreprise et d’optimisation de l’appareil de prise de décision.

L’autre détail est qu’on n’est pas tenu à priori de le présenter sous une structure particulière. En effet, il n’existe aucun standard. Vous pourrez donc adapter sa conception aux enjeux relatifs à votre secteur d’activité et aux spécificités de votre entreprise.

Pour cela, sans remplacer les outils de communication traditionnels dans l’entreprise, le reporting intégré finira par s’imposer tout naturellement aux dirigeants à un moment donné.

Il deviendra le moyen privilégié pour identifier de nouveaux leviers d’efficacité et de performance ainsi que pour communiquer de façon plus fluide, plus transparente et plus efficace avec les investisseurs, les actionnaires, etc.

Retour en haut