tobacco

Vapotage vs cigarette : qu’est-ce qui est le mieux pour la santé ?

On connait tous les nombreux méfaits de la cigarette sur la santé. Mais pour les personnes qui fument depuis longtemps et totalement accro à la nicotine, arrêter est loin d’être simple. Beaucoup de personnes choisissent aujourd’hui la cigarette électronique comme moyen de se sevrer du tabac. Certains hésitent encore malgré tout, souvent en raison d’un manque de connaissances sur les effets de la vape sur la santé. Vaut-il mieux vapoter ou fumer ? Voici quelques éclaircissements sur le sujet.

La cigarette, des méfaits pour la santé connus depuis longtemps

Avant de s’intéresser à la vape, commençons par faire le point sur la cigarette, qui reste un concentré de substances toxiques nocives pour la santé. En effet, la fumée de cigarette contient pas moins de 4 000 substances toxiques, parmi lesquelles on retrouve le plomb, l’acétone, le goudron et l’acroléine.

La cigarette engendre une addiction, souvent dès les premières semaines. En devenant des fumeurs et fumeuses réguliers, les personnes prennent de graves risques pour leur santé. Le tabac reste la première cause de mortalité évitable en France. Il représente 1 cancer sur 3. Il est à l’origine de nombreuses maladies cardio-vasculaires et respiratoires, peut atteindre l’oesophage ou encore provoquer des carences en vitamines. Ce ne sont que des exemples d’une vaste liste de méfaits sur la santé.

La vape, 95% moins nocive sur la santé que la cigarette

Les personnes qui font des recherches sur la dangerosité de la vape apprennent sur des sites comme jesuisvapoteur.org que la cigarette électronique est 95% moins nocive sur la santé que le tabac. Ce pourcentage ne tombe pas de nul part. Il a notamment était mis en avant par Public Health England, une agence de recherche sur des questions de santé rattachée au gouvernement britannique. En France, une étude de l’Institut Pasteur de Lille a également démontré qu’il existe une importante différence entre la vapeur de la cigarette électronique et la fumée de tabac.

La vape, qui produit une vapeur grâce à l’utilisation d’un e-liquide qui chauffe dans son réservoir, ne contient pas les plus de 4 000 substances toxiques présentes dans une cigarette. Le e-liquide est disponible avec ou sans nicotine, ce qui permet aux personnes dépendantes à cette substance de continuer à en inhaler. En permettant d’ajuster le taux de nicotine, elles peuvent effectuer un sevrage en douceur, chose qui n’est pas possible avec une cigarette.

Il existe encore des fumeurs qui hésitent à se tourner vers la vape au moment d’entamer des démarches pour l’arrêt du tabac. La raison est souvent le manque de recul que nous avons sur cette pratique, finalement pas si ancienne que ça. La première chose que l’on peut dire à ces personnes est que lorsqu’on a une bonne connaissance du désastre qu’est le tabac pour la santé, il n’y a pas à hésiter une seule seconde. Aussi, il faut savoir que des études sont régulièrement menées par des scientifiques et professionnels de la médecine autour des effets de la vape sur la santé. Pour le moment, il est parfaitement clair qu’elle reste moins dangereuse que la cigarette.

La vape, toujours sujet aux débats

La vape et ses effets s’invitent dans de nombreux débats, y compris ceux qui ont lieu au sein du gouvernement et dans l’hémicycle. L’OMS continue de la juger « incontestablement » nocive. Le Haut Conseil de Santé Publique français estime de son côté qu’elle « ne peut pas à ce jour être présentée comme un outil de réduction des risques liés au tabac ».

Malgré tout, sur le terrain, de nombreux professionnels de santé continue de conseiller l’utilisation de la vape comme outil de sevrage tabagique. Cela semble efficace pour beaucoup de personnes, et c’est tant mieux lorsqu’on sait le fléau que représente la cigarette pour la santé.

Retour en haut