Share

Comment obtenir un visa pour l’Australie sans prise de tête ?

L’Australie est une destination qui fait le plus rêver en termes de dépaysement, de road trip ou même d’expatriation. Toutefois, pour s’y rendre, certaines démarches administratives doivent nécessairement être réalisées, et elles diffèrent en fonction de la durée du séjour, mais aussi des raisons qui motivent le voyage. Pour obtenir son visa pour l’Australie, tout peut se faire assez facilement en ligne. Dans cet article, nous allons prendre le temps de vous présenter les différentes autorisations dont vous pouvez avoir besoin en fonction de votre projet de séjour en Australie.

Quel visa pour l’Australie est fait pour vous ?

Avant de vous rendre sur le site Aus-visa.org pour obtenir facilement votre visa pour l’Australie en ligne, mieux vaut commencer par avoir une idée précise du document qui est fait pour vous. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de prendre connaissance des quelques lignes qui suivent.

Pour les séjours touristiques courts : le visa e-Visitor

La plupart des voyageurs européens, et en particulier les ressortissants Français, peuvent bénéficier de formalités simplifiées pour séjourner en Australie. L’autorisation la plus simple d’entre elles est le visa pour l’Australie appelé e-Visitor. Il s’agit de la catégorie n°651, et ce document peut s’obtenir en ligne en quelques clics.

Ce visa est, bien évidemment, entièrement gratuit. Il a l’avantage de permettre de séjourner en Australie pour une durée maximale de trois mois, que l’on peut découper en plusieurs séjours différents sur une durée totale de douze mois. L’autorisation e-Visitor prend effet à partir de la date de délivrance.

Ce visa pour l’Australie peut s’utiliser pour différents motifs : il peut être purement touristique, mais il est également valable pour visiter de la famille ou des amis, ou encore pour suivre des cours sur une courte période. Il est possible de créer des contacts professionnels, mais il est strictement interdit de travailler pour un employeur ou de vendre des biens ou des services.

Pour l’obtenir, quelques clics suffisent. Il est préférable de s’y prendre environ dix jours avant le départ. Cette autorisation est plus ou moins similaire à l’autorisation ESTA pour les Etats-Unis. D’ailleurs, si vous y prévoyez un séjour, vous pouvez faire un tour sur 1001expeditions.fr.

Un séjour touristique plus long : le visa de visiteur

Si vous prévoyez un séjour plus long, il existe un autre type de visa pour l’Australie : le visitor visa. Il existe dans deux versions différentes : l’une vous permet de séjourner six mois au maximum, et le second pour une durée de douze mois maximum. Il s’adresse aux mêmes personnes que le visa précédent, c’est-à-dire qu’il peut s’utiliser pour les mêmes motifs et selon les mêmes conditions.

Son obtention peut également se faire en ligne. Il sera tout de même nécessaire de fournir quelques justificatifs, qui incluent généralement un passeport, une photographie d’identité aux normes, ou encore une attestation de ressources. Il est préférable de prévoir un délai de trois semaines maximum pour l’obtention de ce visa pour l’Australie, ainsi que des frais de dossier, qui sont compris entre 135 et 340 dollars australiens.

Visa Australie

Le visa travail-vacances

Ce visa pour l’Australie a la particularité de permettre de travailler en Australie pour une durée de douze mois en tout, à raison de six mois maximum par employeur. Il s’adresse particulièrement aux personnes qui ont entre 18 et 30 ans, même si cela peut aller jusqu’à 35 ans pour les habitants de certains autres pays, et notamment pour les Français.

Pour en savoir plus sur les différents visas, vous pouvez consulter cet article.

Avec cette autorisation, comme mentionné précédemment, il est possible de travailler en Australie, mais aussi d’y suivre des cours de langue, par exemple. Ce visa permet une expérience unique en Australie. Son obtention peut néanmoins prendre quelques mois, et nécessiter plusieurs justificatifs. Il est également impératif d’avoir au moins 5 000 dollars australiens sur son compte bancaire pour pouvoir l’obtenir.