Share

Découvrez l’origine du jean, le vêtement le plus porté au monde !

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Le jean c’est plus de 130 ans d’histoire. Un article comme un autre lorsqu’il se vend au magasin. Cependant, comme chaque chose, il a aussi sa propre histoire. Un voyage qui a révolutionné la mode. Un périple qui a réuni des gens et modifié leurs visions du monde. Plus qu’une pièce dans un dressing, le jean est le vêtement qui rassemble les hommes et les rend tous identiques.

Les ouvriers sont les premiers bénéficiers de ce textile

La ruée vers l’or est un tournant décisif dans l’histoire des vêtements en jean. Les Jeans Levis sont à l’honneur pour cela. Le fabricant Levi Strauss prend le train de la réussite en fabriquant les salopettes et les pantalons des ouvriers de la mine.

Ensuite, les esclaves des champs de coton sont les seconds acteurs à porter du jean pour la première fois. Les toiles sont si solides que les vêtements sont solides et très pratiques pour les durs labeurs dans les champs. Il résiste bien aux intempéries de la météo.

Son concept s’améliore avec le temps

Levi Strauss et le tailleur Jacob Davis font équipe afin de créer des vêtements plus résistants. C’est donc en 1873 que sortent les premiers jeans avec des poches rivetées. Ils se démarquent grâce aux surpiqûres orange sur les poches sans oublier l’incontournable patch en cuir qui certifie de l’authenticité du produit.

Ensuite, il y a eu l’amélioration des poches de chaque nouveau modèle de jean. Chaque pièce comprend en tout cinq poches. Trois sur la devanture : deux grandes et une autre qui est plus petite. Elle est également appelée poche à gousset. Puis, deux autres à l’arrière.

Vient ensuite le jean pour les cow-boys

Le pantalon Jean est généralisé à travers les bandes dessinées telles que Lucky Luke. Le « jean denim » entre alors dans une nouvelle aire. C’est donc avec la culture pop qu’elle redore son blason. Rappelez-vous qu’avant, seuls les esclaves et les ouvriers portaient ce type de vêtement. Dans les années 1940, la donne a changé, le jean est devenu un accessoire à la mode apprécié de tous et porté par toutes les générations sous différentes formes (comme vous pouvez le voir dans notre article sur la salopette).

Les stars du rock et les acteurs s’arrachent le produit. Dès lors, les fans et les amateurs de cinéma veulent aussi suivre le style de leurs idoles. Avec le succès de l’acteur James Dean, le denim est d’autant plus apprécié. Tout le monde adopte son style rebelle (avec un jean bien sûr).

Le Japon aussi se fabrique son denim premium

Pour ne pas rater le phénomène du jean à la Levis Strauss, les Japonais décident de fabriquer leur propre modèle. Pour se démarquer du style américain, la solidité de la toile est renforcée par une couture selvedge. C’est-à-dire que le bord est travaillé afin d’éviter un effilochage. La finition apportée à chaque vêtement est uniforme et à l’aide d’un fil d’une couleur plutôt voyante.

Là encore, un nouveau tournant se forme pour l’univers du jean qui jusque-là se porte principalement par les Occidentaux. L’année 1926 semble loin bien que ce soit la période à laquelle le premier jean à braguette zippée voit le jour. Avec la touche asiatique, ce vêtement est à mi-chemin vers la modernisation.