Share

Est-il possible de conduire un projet sans accroc ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Oui, une conduite de projet sans accroc est tout à fait possible. Il convient alors de s’entourer de la bonne équipe et de recourir aux bons outils. Méthode et organisation sont de rigueur et il existe actuellement de nombreux outils performants permettant d’atteindre les objectifs efficacement et dans les temps. Voici quelques conseils pratiques pour conduire votre projet sans incident.

Faites des logiciels vos premiers alliés

De nombreux logiciels permettent actuellement de faciliter le pilotage et la gestion d’un projet. Certains sont gratuits, d’autres sont payants, mais il y en a pour tous les types de projets. Beaucoup d’amateurs ont recours à ces outils pour réussir leur projet haut la main. Beaucoup d’outils s’adressent aussi aux managers expérimentés. Une conduite de projet réalisée avec l’aide de ces outils se déroule en tout cas dans des conditions optimales. Étant donné ses performances, le logiciel devient indispensable à chaque étape du projet, allégeant certaines tâches répétitives et contraignantes.

Le choix de l’outil dépendra ainsi des tâches qu’il doit assurer parce que les fonctionnalités et paramètres inclus dans ces outils sont variés et intuitifs :

  • Système de planification avec visualisation de l’avancement du projet et diagramme de Gantt
  • Compatibilité du logiciel avec tous les systèmes d’exploitation
  • Reproduction automatique de certaines tâches à des intervalles personnalisées
  • Fonctionnalités collaboratives intuitives (discussion en ligne, forum, etc.)
  • Options spécifiques pour les gestionnaires (ex : option d’approbation des entrées)
  • Adaptabilité de l’outil avec le niveau de complexité du projet

Les logiciels de conduite de projet s’adressent en tout cas à toutes les structures, allant des cabinets de conseil, aux services des ressources humaines, sans oublier les agences marketing, les consultants indépendants, etc.

Conduite de projet : ne pas négliger les méthodes traditionnelles

Les logiciels facilitent chaque étape d’une conduite de projet, mais ils ne remplacent pas l’intelligence humaine. Les technologies informatiques sont idéales pour accélérer la réalisation des tâches, mais il ne faut pas pour autant négliger les méthodes traditionnelles. Certaines font encore très bien leur preuve.

Il est par exemple possible de mettre en pratique la méthode classique de l’établissement d’un cahier des charges auquel les différentes équipes doivent strictement se tenir jusqu’à la livraison du projet. Dans ce cas, le client détaille ses besoins dans le cahier des charges et reçoit le projet une fois terminé. Le cahier des charges implique un planning bien spécifique, avec toutes les tâches à réaliser. Bien entendu, cette méthode est recommandée seulement si le client est certain que ses besoins ne risquent pas d’évoluer en cours de route.

La méthode adaptive est un autre principe « traditionnel » intéressant qui pallie aux lacunes du cahier des charges. Comme son nom l’indique, la méthode adaptive s’adapte aux changements et évolutions du projet. Ce mode de gestion est donc plus recommandé pour réagir en fonction des évolutions du projet. Cette flexibilité est préférable compte tenu des changements possibles en termes de coûts, d’instabilité du marché, etc.

Vous pouvez choisir un logiciel de conduite de projet qui se base sur les tâches ou un autre qui se base sur le process. En tout cas, ces outils sont assez diversifiés pour répondre à toutes les demandes. Et bien entendu, il s’agit d’outils techniques fonctionnels et performants, mais qui ne remplacent pas les décisions humaines. En tout cas, une conduite de projet sans accroc est indispensable pour développer rapidement vos activités. Rendez-vous sur les blogs comme Mr Entreprise pour bénéficier de conseils pratiques sur la question et sur d’autres points essentiels.