Share

Comment faire pour avoir une belle barbe ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Se laisser pousser la barbe, c’est la tendance. Une tendance que je suis moi-même avec allégresse ! Au début, je croyais que l’expérience serait facile. Qu’il suffirait d’attendre. Que ça m’éviterait même les longues, ennuyeuses sessions de rasage à renouveler tous les deux jours grand maximum devant le miroir de la salle de bain. Je me trompais sur toute la ligne ! En fait, une belle barbe n’atterrit pas comme ça dans notre bec, ou plutôt sur notre menton, sans qu’aucun effort ne soit fait. Tout comme un jardin japonais doit être entretenu et ses moindres buissons taillés au millimètre près, la barbe doit faire l’objet d’une maintenance journalière intense et cérémonieuse. Barbu depuis peu, je suis désormais un expert de la salle de bain. Laissez-moi vous expliquer comme je m’y prends !

La barbe de 3 jours, un Nirvana qui ne dure pas

Oui, tant qu’il ne s’agit que d’une ombre, d’un improbable duvet, on peut garder les pieds en éventail et profiter de l’air viril que la chose nous confère sans nécessiter la moindre once d’entretien. Seulement voilà, attendez donc une semaine, puis deux, puis trois, puis… bref. Vous finirez par être dotés d’une belle barbe bien broussailleuse dont vous ne saurez plus que faire. Elle ne pousse pas assez vite à votre goût ? Faites en sorte d’augmenter votre niveau de testostérones ! Ce n’est pas une blague. Faites un tour par ici pour voir de quoi il en retourne.

Quand il y aura sur votre menton suffisamment de matière à travailler, vous allez enfin pouvoir entrer dans le vif du sujet. Rasoirs mécaniques, blaireau de rasage, lotions, kits d’entretien… l’essentiel étant, au début tout du moins, que les contours de la barbe soient taillés à la perfection. Un exemple : il est fréquent que la surface couverte par le poil s’étende de façon irrégulière au niveau du cou. De même, il n’est pas peu courant que certains poils confondent la pousse avec une épreuve de vitesse et ne finissent par mesurer 1cm tandis que la moitié de leurs congénères ne dépassent toujours par les 50mm, mettant ainsi en péril l’équilibre de votre belle barbe.

tailler-comment-faire-pour-avoir-une-belle-barbe

Pour pallier à ces problèmes, utilisez une tondeuse et un sabot. Rasez tout ce qui dépasse sous le menton. Suivez les courbes de celui-ci afin que votre cou soit entièrement dégagé. De même, élaguez votre – d’ores et déjà – glorieuse barbe en coupant les poils trop longs et en maintenant un niveau de pousse le plus homogène possible.

Les ustensiles indispensables pour avoir une belle barbe

De toutes les hantises qui font les cauchemars de tous les barbus, il en est une qui surclasse en horreur les autres : c’est l’entremêlement. Tout comme aucune femme ne prend plaisir à démêler au peigne, péniblement, de longs cheveux, aucun homme n’aime se retrouver avec une barbe confuse, aux poils tordus pointant vers tous les sens. Le peigne à barbe est donc de rigueur ! Commencez par passer votre menton, sinon votre tête toute entière, sous l’eau – une eau tiède de préférence – puis munissez-vous d’un peigne à barbe dégoté au préalable parmi tous les accessoires de Gentilhomme possibles et imaginables.

À partir de là, peignez votre barbe comme vous peigneriez votre crinière. Par ailleurs, j’ai oublié de le mentionner tant la chose paraît logique : utilisez le peigne pour tailler votre belle barbe ! Il est idéal pour apprécier le niveau de pousse de chaque poil. Et n’hésitez pas à bien définir les contours. Ces derniers sont une véritable botte secrète : aux yeux de vos admirateurs – et admiratrices – ils feront la différence entre une barbe hirsute, mal tenue, dont le porteur ne prend pas soin, et une barbe voulue, travaillée, soignée, portée par quelqu’un qui apprécie l’élégance.

peigne-barbe-comment-faire-pour-avoir-une-belle-barbe

Enfin, la plus belle des barbes s’obtient avec des lotions ! Ces produits sont bons pour elle, assurément, mais aussi pour vous ! Car ne nous mentons pas : une barbe en poussant irrite l’épiderme. Les premières semaines peuvent être vécues comme une véritable épreuve. L’huile à barbe – dont quelques gouttes déposées au creux de la main suffisent – résoudra tous ces problèmes !