Peut-on vraiment croire à un remède contre la calvitie ?

Dans certaines cultures, la calvitie est perçue comme un signe de sagesse ou de richesse. C’est le cas notamment chez plusieurs peuples d’Afrique. Cependant, avoir un crâne dégarni est plutôt mal vu ailleurs sur le globe. Ainsi, ceux qui ont développé un complexe lié à cette particularité physique cherchent des solutions pour faire repousser leurs cheveux. Mais des remèdes contre la calvitie existent-ils vraiment. Je vous propose dans cet article un tour de la question.

Quelques éléments qui vont à l’encontre du rêve des chauves

Pour bien comprendre le phénomène de la calvitie, il faut partir des différentes phases de vie d’un cheveu. Tous les cheveux naissent et mûrissent, puis meurent et connaissent la chute. Ces 3 phases successives sont :

  • Anagène
  • Catagène
  • Télogène

La calvitie se produit lorsqu’une enzyme bien spécifique se montre très active : c’est la 5 alpha-réductase. Son activité, génétique, accélère la phase de la chute. C’est donc l’hyper activité de cette enzyme particulière qui favorise la chute rapide des cheveux et empêche leur régénérescence. En un mot, la calvitie est une programmation fixée dans les gênes. Voilà pourquoi cette singularité physique peut difficilement se corriger grâce à des remèdes dignes du nom.

Un autre facteur qui explique l’impossibilité de trouver un remède efficace contre la calvitie réside dans le caractère héréditaire du trait physique. C’est vrai que ce n’est pas systématique, mais il devient plus facile d’être chauve dans une famille de chauves que dans une famille où la calvitie est quasi inexistante. Si vous avez des chauves parmi vos aînés, vous êtes voués à perdre votre tignasse !

Or, on sait bien que les caractères héréditaires sont par essence incorrigibles et que par conséquent la calvitie, qui se transmet de père en fils, ne peut pas se corriger… Néanmoins, quelques médicaments existent pour traiter la calvitie avec plus ou moins de succès.

Peut-on vraiment croire à un remède contre la calvitie1

Solutions médicamenteuses en guise de remède contre la calvitie

À ce jour, il existe toute une multitude de solutions pour traiter la calvitie. On retrouve aussi bien des préparations végétales que des médicaments qui tendent à freiner la chute des cheveux. Toutefois, les solutions sérieuses sont à chercher parmi les médicaments. Au nombre de ceux-ci, certains sont médicalement autorisés en France, le plus répandu étant le Minoxidil. A l’origine, c’est un produit prescrit pour le traitement de l’hypertension. Mais il a aussi des effets bénéfiques sur les cheveux en en ralentissant la chute.

On retrouve également le Propecia. La principale action de la molécule de ce médicament est de réduire l’hyperactivité de la 5 alpha-réductase. L’inhibition de cette enzyme a pour effet d’empêcher l’accélération de la chute des cheveux.

Mais en dehors de ces médications conventionnelles contre la calvitie, de nouvelles recherches très novatrices sont actuellement en cours pour proposer des solutions définitives. Ainsi, l’humanité disposera bientôt d’un remède définitif contre la calvitie. On peut citer :

  • Les greffes de cheveux : ces solutions se pratiquent certes déjà, mais on dénombre très peu de spécialistes qui en ont l’expertise. La greffe consiste à replanter sur la partie dégarnie des cheveux recueillis ailleurs sur le cuir chevelu.
  • Le clonage de cheveux : c’est une recherche très avancée, menée par des scientifiques américains et qui offre des résultats très prometteurs
  • La régénération des follicules pileux (article sur le sujet sur magaweb.fr)

Quand cette expérience sera conduite à son terme, il sera possible de cultiver dans un microcosme adapté des cheveux à partir d’une petite souche (voir article de RFI). Les conséquences positives de ces recherches permettront enfin d’avoir un remède contre la calvitie, et de soulager ainsi des millions de personnes complexées à travers le monde.

Selon les croyances, la calvitie serait un processus irréversible. Mais le génie humain a déjà commencé à trouver des solutions pour corriger un tant soit peu cette chute génétique des cheveux. La science s’apprête à offrir bientôt un remède définitif contre la calvitie, mais à quel prix ?

Retour en haut