Share

Quel sport martial pour manier un katana ?

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Pouvoir utiliser un katana, c’est un peu un rêve. Beaucoup s’imaginent souvent des scènes de films, de dessins animés, ou même contenues dans l’imaginaire collectif, de combats extrêmement aériens, ou bien de duels éclair dans lesquels tout se règle quelques secondes après que le sabre soit dégainé. Oui, mais dans la réalité, le maniement du sabre ne s’apprend pas en quelques jours, et les combats contre de grands maîtres ne sont pas gagnés avec un peu de bonne volonté. Alors, comment et où s’entraîner ? En d’autres termes, quels sports permettent de pratiquer l’art du katana ?

Des sports très divers

Attention, n’allez pas imaginer que ces sports se ressemblent. Dans l’esprit de ceux qui les maîtrisent, il s’agit de techniques extrêmement différentes, qui ne visent pas à vaincre l’adversaire de la même façon, même si la finalité est la même. Tout commence et tout termine de la même façon : vous devez vaincre votre adversaire grâce à votre technique, et au départ, vous devrez vous acheter votre premier sabre. Nous vous suggérons d’acheter un katana sur artkatana.com, à ce sujet.

Mais alors, quel sport martial devriez-vous adopter pour vous lancer dans le maniement du sabre japonais ? Tout ça dépend de ce qui vous attire dans ce maniement.

Rappelez-vous que d’autres sports étrangers méritent votre attention. Avez-vous déjà pensé à essayer la capoeira ? Plus d’informations sur cet article du site Sportweek.

Avant de se lancer dans une liste des principaux sports de combat mettant en scène des sabres, commençons par une terminologie importante : tous ces arts du combat sont réunis sous la bannière du Kenjutsu. Le Kenjutsu, ou Ken-Jutsu, regroupe l’ensemble des techniques de maniement du katana à partir du moment où celui-ci est retiré du fourreau, quelle que soit l’école. Il est l’art de combat qui sera notamment utilisé dans le très attendu jeu vidéo Ghost of Tsushima.

Le Kendo

Il s’agit de l’art le plus connu de maniement du katana. Il est pratiqué avec un shinai, une imitation de sabre composée de quatre lattes de bambou attachées entre elles. Il s’agit d’un sport qui se concentre principalement sur le maniement du sabre. Il apprend à ses élèves des techniques de combat, et à des tactiques de combat pour arriver à défaire n’importe quel adversaire, mais pas seulement. Le kendo comprend également un volet spirituel, et demande à ses pratiquants de développer leur détermination à manier une arme.

Le Iaïdo

Le Iaïdo est la variante moderne d’une technique plus ancienne nommée le Iaï-jutsu. Cette technique fantasmée représente l’art de dégainer et de trancher d’un seul geste. L’idée de cette technique est qu’un combat peut être terminé juste après avoir commencé. Son successeur, le Iaïdo, cherche en plus à atteindre l’harmonie des mouvements lors de l’exécution des katas. Cette technique de combat se veut philosophique, en proposant à ses élèves de réfléchir sur l’influence du zen plutôt que sur l’efficacité technique des coups portés. Aujourd’hui les plus grandes instances du Iaïdo cherchent à développer cette technique vers un style plus offensif.

Le Batto do

Cette technique de combat se veut être l’art de la coupe. Plutôt que des techniques de combat, il propose à ses élèves d’apprendre à trancher n’importe quoi. Il se pratique essentiellement sur des bottes de paille, mais son enseignement vise à enseigner comment couper « le solide comme le pliant ».

Le Tameshi giri

Variante ressemblante du Batto do, le Tameshi giri, qui se traduit par « test de coupe », veut offrir à ses élèves la capacité de coupe. Autrement dit, pouvoir tester la lame d’un katana grâce à cette technique. C’est un sport où les capacités de ses élèves doivent progresser avec le sabre : plus la coupe est compliquée, meilleurs doivent être le sabre et l’élève.

L’Aïkido

L’Aïkido, enfin, est un sport plus complet, qui cherche à apprendre à ses élèves la maitrise du sabre, mais également d’autres techniques de combat à mains nues, et également l’utilisation d’armes en bois, le couteau et le juken (sorte de baïonnette). Il s’agit du sport le plus complet en termes d’ensemble de compétences.