Share

Quelle perspective pour la gestion de la chaine logistique ?

La chaine logistique joue un rôle significatif dans l’atteinte des objectifs d’une firme.

De ce fait, sa bonne gestion influence le développement de l’entreprise et conforte sa position vis-à-vis de ses concurrents. Sa mauvaise gestion est quant à elle très dangereuse pour la croissance de l’entreprise.

Découvrez davantage ce levier de croissance de l’entreprise à travers cet article.

La chaine logistique, c’est quoi ?

Ayant recours à l’administratif, à l’organisationnel et surtout à la gestion, la chaine logistique est un tout qui permet la réception finale par un client de sa commande. Il consiste donc à planifier, à approvisionner puis à clôturer la commande lorsque le client sera complètement satisfait.

Elle couvre l’organisation de l’approvisionnement en matières premières, la maitrise de la gestion des stocks, l’optimisation des schémas de distribution, la gestion des retours éventuels, etc.

Pour gérer efficacement cette chaine, vous devez avoir recours au Supply Chain Management.

Qu’est-ce que le Supply Chain Management ?

Signifiant littéralement « Gestion de la Chaine Logistique », c’est l’ensemble des dispositions mises en place pour mieux contrôler la chaine logistique. Toutes ces dispositions ont pour but la livraison du produit adéquat au moment opportun.

Il est important de souligner que ce type de gestion peut favoriser les économies d’une part et faire grimper exponentiellement les coûts d’autre part.

Comment savoir si votre chaine logistique est efficace ?

Comme tout levier de développement, il est possible d’évaluer l’efficacité de votre chaine logistique. Pour ce fait, vous pouvez avoir recours à divers indicateurs, en fonction de l’activité que vous voulez réellement évaluer au sein de la chaine.

Toutefois, il est de notoriété publique que le taux de service donne une vision claire et générale de l’ensemble de la chaine logistique. En effet, cet indicateur permet de mesurer le nombre de commandes effectuées dans les délais avec le taux de commandes passées.

C’est donc le meilleur moyen de savoir si votre chaine est efficace ou non. Néanmoins, si ce taux est faible, il est impossible de connaître les véritables raisons sans calculer d’autres indicateurs, plus spécifiques, et qui reflètent au mieux chacune des tâches de la Supply Chain.

Notez que la connaissance de tous ces indicateurs joue un rôle significatif dans le processus de management de l’entreprise. Cela permet de faciliter la gestion de la chaine logistique et de mieux définir le cahier de charges qui s’y rapporte.

Entre autres, vous aurez à vérifier :

  • Le taux de préparation des commandes ;
  • Le coût moyen par produit ;
  • Le taux de rupture ;
  • Le taux de remplissage moyen des transports, etc.

 chaine logistique

L’optimisation de votre chaine logistique

Cette action nécessite la connaissance de la plupart de vos indicateurs de performance. Autrement dit, vous devez détecter tous les axes d’amélioration à l’aide des divers taux avant de vous lancer dans l’optimisation du système. Voici quelques conseils et astuces qui peuvent être d’une grande utilité :

  • Créer une carte de votre supply chain : vous devez avoir une idée précise de la supply chain et pour cela, il faudrait reproduire dans les moindres détails son parcours ;
  • Mettre en place une campagne de communication : elle consistera à sensibiliser, à informer et à former vos équipes. En effet, il faudrait que tous les membres sachent exactement ce qu’ils ont à faire. C’est une façon de les impliquer davantage dans le développement de l’entreprise ;
  • Mettre en place un système de gestion de l’entrepôt : c’est sans aucun doute l’une des meilleures façons de gagner du temps dans la chaine logistique. La productivité de vos équipes sera positivement impactée, car il serait plus aisé de tracer les produits en stocks et les commandes.

Par ailleurs, il est important de souligner que ce secteur connaîtra une évolution significative dans les prochaines années grâce aux avancées technologiques. Entre autres, on peut citer la traçabilité en temps réel des produits, les moyens de transport plus connectés, l’introduction des logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, etc. Voici un article qui parle des défis de la logistique de distribution à l’horizon 2035.