Share

Un accessoire tendance à adopter illico : le piercing helix !

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Je ne suis pas du genre à adopter toutes les nouvelles tendances, mais le piercing hélix me tente beaucoup. Ces derniers temps, de plus en plus d’hommes le portent et cette mode s’est beaucoup démocratisée alors qu’auparavant on l’associait facilement aux punks ou aux Denis Rodman. J’ai décidé d’en savoir un peu plus sur le sujet et comme d’habitude, je vous partage tout ça avec plaisir.

Le piercing hélix en quelques mots

Il se peut que le mot hélix ne vous dise rien, mais vous savez certainement de quoi il s’agit. L’hélix est en fait la partie externe de l’oreille c’est-à-dire le rebord cartilagineux qui se replie sur lui-même. Un piercing hélix se trouve donc sur cette zone.

On peut donc se faire percer à n’importe quel endroit, le long de l’hélix. Et le nom exact dépend en fait de l’endroit où le trou est percé :

  • C’est un piercing hélix avant quand le trou se trouve à l’endroit le plus à l’avant possible du cartilage, c’est-à-dire la zone la plus proche de la mâchoire.
  • C’est un piercing anti-hélix quand il se trouve légèrement vers l’extérieur, c’est-à-dire que le piercing sera plus en hauteur.

Personnellement, j’ai une préférence pour l’anti-hélix parce que j’aime bien le piercing qui pointe vers le haut. Plus tard, je pense également me faire un piercing Scaffold qu’on appelle aussi piercing industriel, mais commençons déjà avec un seul trou et on verra ensuite. Je vous conseille cet article pour en savoir plus.

Où se faire percer ?

Cette question revient toujours quand on est sur le point de se faire un piercing, un tatouage ou toute autre intervention qui va marquer notre corps à vie. Le choix du pierceur repose en fait sur plusieurs paramètres importants :

  • Sa qualification : il doit avoir suivi la formation obligatoire du C.H.U pour ce genre d’intervention.
  • La stérilité de ses outils : tout doit être déballé devant vous pour des questions d’hygiène (gants, bijoux, aiguilles etc.)
  • Sa disponibilité : il doit pouvoir vous recevoir régulièrement pour le suivi de la cicatrisation. C’est important de bien poser la question parce que vous serez bien embêté si votre jour de suivi tombe sur la période de vacances du pierceur par exemple.
  • Ses conseils : connaissant parfaitement son métier, un tel professionnel saura répondre aux questions de ses clients. C’est également un bon conseiller qui ne dira pas automatiquement oui à tous les piercings que vous demandez, mais saura vous dire si cela vous va ou pas par exemple.
  • Son sérieux : il ne perce pas les mineurs sans autorisation des parents ou des tuteurs.
  • Sa réputation : le bouche à oreille est bien utile dans le choix d’un professionnel de ce métier parce qu’il vaut mieux choisir quelqu’un dont on connait le travail à travers les piercings d’amis ou de proches lui ayant déjà fait confiance.

C’est donc décidé et j’ai déjà commencé mes recherches pour trouver le meilleur perceur.  J’ai déjà quelques idées des bijoux à porter également. Évidemment, je m’offre encore quelques semaines de réflexion. On ne sait jamais, il se peut que je change d’avis sur l’emplacement exact du trou. En tout cas, il va falloir penser à la manière d’en prendre soin parce qu’il n’y a pas pire qu’un piercing qui s’infecte. Je vous propose de consulter cette publication pour en savoir plus sur les soins à apporter au piercing.