Bandeau cheveux pour homme : ce qu’il faut éviter, ce qui peut aller !

Amis sportifs, amis hippies ou fans de ce bon vieux Keith, je suis sûr que vous avez déjà hésité, en vous promenant dans les friperies ou dans les rayons accessoires des magasins de sport, à vous acheter un bandeau cheveux pour homme ou autre serre-tête. Si pour l’instant vous n’avez pas sauté le pas, c’était peut-être parce que vous aviez des cheveux super courts, mais surtout parce que vous avez eu peur du fashion faux-pas ou de voir l’œil menaçant de Cristina Cordula à travers le judas de votre porte. Du coup, pour vous aider, je me suis dit que j’allais y jeter un œil…

Ce qui est acceptable

Alors, d’accord, ça m’arrive de courir et donc de transpirer et donc d’avoir des petites perles de sueur qui font du toboggan sur mes mèches de cheveux pour plonger dans mes yeux (super poétique hein?). Du coup, je me suis lancé : j’ai investi dans un bandeau cheveux pour homme. Modèle assez sobre, noir, en élasthanne, plutôt confortable et discret. Par contre, je ne me suis pas aventuré à le porter en mode urbain, déjà parce que j’ai pas la belle gueule de Nekfeu, ensuite parce que ça abîme les cheveux.

Par contre, du côté des friperies, on peut trouver un bandeau cheveux pour homme qui peuvent donner un côté rock’n’roll  et qui peuvent tout à fait se porter avec un style adéquat. Par contre, faites le nœud à gauche ou à droite pour éviter de ressembler à un karaté kid tout frêle. Ensuite, si votre modèle c’est Keith Richards ou Jack Sparrow, va falloir vous lâcher. Le bandeau, c’est bien gentil, m’enfin faut que le reste de votre tenue détourne un peu l’attention. En plus, vos détracteurs ne sauront plus où donner de la tête.

Dernière utilisation acceptable, le style gangsta rap. Le principe reste cela dit le même que pour l’exemple précédent. Si vous êtes tout freluquet et que vous écoutez Bieber, n’y pensez même pas. Ce genre d’accessoire va bien uniquement avec des biceps, des tatouages et un flingue à la ceinture pour dissuader tout éventuel critique improvisé.

Bandeau cheveux pour homme : ce qu'il faut éviter, ce qui peut aller !

A ne pas faire, à éviter, à brûler

Franchement, le bandeau cheveux pour homme, je peux comprendre. Mais le serre-tête ? Non franchement, un serre-tête ? Surtout qu’on se doute que vous l’avez piqué à votre copine ou à votre Tante Monique. Ne soyez pas surpris si Cristina débarque, vous l’aurez mérité.

Mais, rassurez-vous, vous n’êtes pas les pires. Je me promenais tranquillement quand soudain, sorti tout droit du fantasme du Grinch de la mode, j’ai vu débarquer un gus, avec un bandeau et des cheveux courts. Là c’est pas juste Cristina qui va débarquer, c’est Pascal le Grand Frère et vous allez finir dans Confessions Intimes. Ah non, ne vous justifiez pas, vous l’aurez mérité.

Bandeau cheveux pour homme : ce qu'il faut éviter, ce qui peut aller !

Comment choisir son accessoire ?

Le truc, avec le bandeau cheveux pour homme, c’est que ça dégage votre front. Donc si vous n’avez pas des traits fins, ou si vous avez un début de calvitie, laissez tomber. Prenez un bonnet. Plus sérieusement, le défaut de ces accessoires est qu’ils fragilisent vos cheveux donc si vous les perdez, évitez de les soumettre à trop rude épreuve.

En ce qui concerne les matières, tout dépend de l’usage. Les modèles sports en élasthanne ou en jersey sont très agréables et en général plutôt discrets. Puis le mien me donnait un côté Robert Pires.

Mais s’il s’agit de se la jouer un peu hippie, rock’n’roll ou hip-hop, essayez d’innover un peu : épaisseur, motifs, longueurs, y a de quoi trouver le bandeau cheveux pour homme qu’il vous faut. En tout cas, c’est le reste de votre tenue qui déterminera si vous en faites un usage tolérable ou complètement inconscient.

Retour en haut